Colley à poil long

Le Colley à poil long saura sûrement séduire les familles voulant d’un chien de bonne compagnie, affectueux, intelligent, pas trop turbulent et qui puisse en même temps assumer le rôle de chien de garde. Sa longue robe colorée flatte le regard, et pourtant, ce chien n’est pas si compliqué à entretenir.

Ses origines

Le Colley à poil long a des origines britanniques, puisqu’il se serait fixé en Ecosse et en Angleterre vers la fin du XIXe siècle. La Reine Victoria vouait une véritable passion envers cette race, et elle a d’ailleurs grandement contribué à la faire connaitre. Par ailleurs, le comité du Collie Club (le premier club de Colley) a établi le premier standard de race « Breed Standard » pour les Colleys à poil court (Smooth Collie) et à poil long (Rough Collie) en 1881, durant le règne de la Reine Victoria, justement.

A l’origine, le Colley avait un poil rêche et court. Celui-ci aurait été le fruit du croisement entre un Setter Irlandais et un Barzoï (un lévrier originaire de Russie). Plusieurs évolutions ont ensuite été apportées à ce standard avant d’obtenir le Colley à poil long que l’on connait actuellement.

La race a été introduite en France à la fin du XIXe siècle. Le premier club de race fut ensuite crée au début du 20e siècle sous le nom de Collie Club Français. La reconnaissance officielle de la race par la Fédération Cynologique Internationale eut lieu le 13 avril 1955.

Les particularités physiques du Colley à poil long

Le Colley à poil long est un chien de taille moyenne dont la silhouette reflète à la fois la souplesse, la force, et surtout l’élégance à l’anglaise. La longueur de son corps est légèrement supérieure à sa hauteur. Le dos bénéficie d’un bon soutien, la poitrine est large et portée haut. Les côtes sont généreusement cintrées, et le rein est un peu voussé. Il porte une longue queue généreusement recouverte de longs poils. Celle-ci est portée bas quand le chien est calme, et remue gaiement quand il est en pleine action.

Sa tête est en forme de cône, qu’elle soit vue de profil ou de face. Le crâne est aplati, et le stop est léger mais reste visible. Le bout du museau est arrondi et lisse, et ses fortes mâchoires sont articulées en ciseaux. Les oreilles sont plutôt petites par rapport au reste. Les deux-tiers sont dressés, et le bout restant retombe en avant. Les yeux sont en amande, de dimensions moyennes et ont une couleur brun foncé.

Le pelage du Colley à poil long est extrêmement dense, avec un collier et une crinière très abondants. Le poil de couverture est droit avec une texture dure, tandis que le sous-poil est plus doux, avec une densité similaire à de la fourrure. Les membres postérieurs et antérieurs sont recouverts de franges, surtout au-dessus des jarrets.

Le chien peut être de couleur fauve, avec une teinte qui peut aller de l’acajou foncé à l’or pâle. Il peut aussi être tricolore, avec le noir comme couleur prédominante, et des taches feu sur les membres et la tête. Le Colley à poil long peut également être de couleur bleu merle avec une prédominance claire, ou bleu argenté marbré de noir et avec quelques taches sombres. Peu importe sa couleur, il est important que le chien présente de grandes taches blanches qui sont caractéristiques du standard des Colleys. L’idéal serait d’avoir un collier blanc, qu’il soit partiel ou complet, ainsi qu’un plastron blanc, une pointe de queue blanche et les pieds ou les jambes blancs.

Comportement

Le Colley à poil long est un chien très amical et qui sait faire preuve d’une grande douceur. C’est pourquoi il est un excellent chien de compagnie, et ne représente aucun danger pour les enfants. Il est toujours partant pour les jeux avec ses maîtres et adore se dépenser physiquement lorsqu’il est en extérieur. Mais il sait également se montrer calme dans la maison, et ne dira pas non aux caresses sur le canapé.

La solitude n’est pas une situation qu’il vit sereinement. En effet, il lie un lien fort avec ses maîtres, et il vit mal l’absence de ces derniers, surtout si les absences sont prolongées et répétées. Il est ainsi conseillé de bien le dépenser avant et après chaque période de solitude. Lui laisser des jouets est également recommandé afin qu’il puisse s’occuper lorsqu’il se retrouve seul.

Il est très éclectique et intelligent, et c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les bergers écossais sollicitaient ses compétences. Il est capable d’analyser rapidement une situation, puis d’effectuer l’action adéquate. Son éducation se fait plutôt facilement, à condition de mettre en place les bases éducatives suffisamment tôt, dès son arrivée au sein de sa nouvelle famille.

Le Colley à poil long a tendance à être un peu timide. Lorsqu’une situation le met mal à l’aise, il se met en retrait. Pour limiter ce caractère, il convient de le socialiser le plus tôt possible. Il n’est pas particulièrement craintif, mais en revanche, quand un inconnu se présente devant lui, son côté possessif envers son maître fait surface, et il veillera à protéger sa famille s’il estime que l’étranger représente une menace.

Entretien et alimentation

Comme l’on peut s’en douter, la fourrure du Colley à poil long nécessite d’être bien entretenu. L’opération n’est pas particulièrement compliquée à réaliser, mais en revanche, elle prend pas mal de temps. Il faut en effet de la patience et de l’application pour le brosser, compte-tenu du volume important de sa fourrure. Deux brossages par semaine devraient suffire pour entretenir la beauté de son pelage. Les sujets d’exposition doivent être toilettés, et dans ce cas, cette délicate opération pourrait prendre deux heures.

Le Colley à poil long mue deux fois dans l’année. Durant cette période, il perd son sous-poil ainsi qu’une partie du poil de couverture, et le brossage devra alors être réalisé quotidiennement. Après les chaleurs, la femelle mue 4 mois, puis fait une mue délabrante après une portée.

En termes d’alimentation, le Colley est plutôt gourmand, et apprécie grandement les friandises. Cependant, sa nourriture doit être rationnée (en fonction des activités physiques quotidiennes du chien) et équilibrée. Un repas à base de croquettes de haute qualité par jour devrait lui suffire.