Cocker Anglais

Le Cocker Anglais, aussi connu sous le nom de Cocker Spaniel Anglais, est une race très populaire. Cela s’explique par le fait que c’est un excellent chien de compagnie. Il est très affectueux, adore les câlins et les caresses, et apprécie chaque moment qu’il passe avec sa famille. Aussi, il s’adapte à tout type de milieu. De ce fait, que vous viviez en appartement, ou dans une maison disposant d’un jardin, il pourra aisément trouver ses marques, du moment qu’il est suffisamment promené. Ci-après quelques détails importants sur le Cocker anglais.

Origines du Cocker Anglais

Le Cocker Spaniel Anglais est un chien d’origine anglaise. Il s’agit d’une des plus anciennes races de type Spaniel britannique. Justement, si l’on se réfère aux différentes améliorations réalisées sur la race, le Cocker trouve bien son origine en Angleterre. Effectivement, c’est dans ce pays que le standard de la race a été fixé. Par la suite, il y a été reconnu comme race, juste après la création du Kennel Club en 1873.

Toutefois, certaines hypothèses disent que la race proviendrait de l’Espagne où il a été utilisé comme chien de chasse et de collecte. Le terme « Epagneul » ou « Spaniel » en anglais, ferait donc note à son origine espagnole. Justement, l’ouvrage du docteur Cajus datant de 1570 a déjà mentionné que le Cocker anglais aurait comme ancêtres des chiens de race espagnole. Par ailleurs, avec les modifications établies sur la race, il a été défini que la paternité de la race reviendrait aux Anglais.

Le nom du Cocker anglais a été tiré du terme « woodcock », qui signifie bécasse. Il s’agit d’une race entraînée spécialement pour chasser les volatiles. Il faut quand même savoir qu’il existe deux catégories de la race. L’une est spécialement dédiée au travail (leveur et rapporteur de gibier, chien d’eau), et l’autre juste pour dévoiler la beauté de la race.

Caractéristiques

Le Cocker Anglais est un chien de taille moyenne. Pour le mâle, la taille est de 39 à 41 cm, et 38 à 39 cm pour la femelle. Son poids varie entre 12,5 et 14,5 kg. Il est facile à reconnaître avec ses oreilles pendantes, bien fournies en poil long et plat. Aussi, la hauteur au garrot doit correspondre à la distance qui sépare le garrot et la naissance de la queue.

  • La tête : est à la fois ronde et allongée. Le crâne est développé et ciselé, sans être trop léger ni trop lourd. Le stop bien défini se trouve sur la partie médiane de l’occiput et la terminaison de la truffe. Celle-ci est bien large et le museau est carré. Les yeux épousent bien les contours, sans être saillants. Ils sont de couleur brun ou brun foncé, mais jamais marron ; noisette foncée chez les individus à poil marron, marron rouanné et marron et blanc. Les oreilles sont en lobes, attachées au niveau des yeux, et elles sont garnies par de belles franges. Le cou est modérément long et musclé.
  • Le corps : est bien compact et fort. Le dos est droit, la région allant de l’extrémité du rein à l’attache de la queue est en pente légère. Le rein est court, mais large. La poitrine est bien développée et les côtes cintrées.
  • La queue : est attachée modérément plus bas que le niveau du dos. Elle est portée en horizontale. Elle frétille quand le chien est concentré sur une activité. Traditionnellement, la queue est écourtée, sans être ni trop courte ni trop longue, pour éviter toute gêne lors du frétillement quand le chien est en action. Si la queue n’est pas coupée, elle est d’une longueur modérée, proportionnelle au reste du corps. Elle est assez épaisse à l’attache et s’affine progressivement vers la pointe. Dans cette optique, elle est légèrement enroulée.
  • La fourrure : est soyeuse, plat et non ondulée ni bouclée. Les membres antérieurs, le corps et la culotte sont pourvus de franges assez denses. Pour la pigmentation, nombreuses sont les nuances possibles. Premièrement, nous avons l’unicolore : noir, rouge, fauve, marron chocolat, noir et feu, marron et feu ; le blanc n’est pas accepté, sauf quelques poils sur le poitrail. Ensuite le bicolore : noir et blanc, orange et blanc, marron et blanc, citron et blanc, la moucheture est admise. Puis le tricolore : noir, blanc et feu ; marron, blanc et feu. Et enfin le rouanné : bleu rouanné, orange rouanné, citron rouanné, marron rouanné, bleu rouanné et feu, marron rouanné er feu.

Alimentation

Le Cocker Anglais est un chien réputé pour sa gourmandise, c’est pourquoi il est très important de bien respecter la ration quotidienne recommandée pour la race. La ration journalière doit être fixée à 2 repas par jour, le matin et le soir. Justement, il faut bien s’assurer qu’il mange convenablement pour éviter tout risque de surpoids, surtout si son niveau d’activité physique est relativement bas.

Des aliments riches en nutriments, tels que les lipides, les protéines, les vitamines, etc., sont à privilégier pour maintenir sa robe soyeuse, et pour subvenir aux apports énergétiques dont il a besoin. Sachez que les croquettes de haute qualité renferment déjà tous les nutriments essentiels que le chien requiert.

Entretien et hygiène

D’une manière générale, deux brossages par semaine sont assez pour bien entretenir la fourrure du Cocker Spaniel Anglais. Toutefois, à cause de ses longues franges, il amasse facilement de la boue et des feuilles mortes sur ses poils lors des promenades en forêt par exemple. Si c’est le cas, un brossage quotidien s’avère être nécessaire pour éliminer la saleté. Si vous souhaitez entretenir avec plus de vigueur sa belle robe, vous pouvez l’emmener chez un toiletteur professionnel tous les trois mois environ.

Très important aussi, ses oreilles en forme de lobe doivent être vérifiées et nettoyées régulièrement (une fois par semaine) pour éviter tout risque d’infections avec le nombre de microbes qui peuvent s’y immiscer. Enfin, les yeux nécessitent de même une attention particulière.

Tempérament

Le Cocker Anglais est un chien jovial. Il aime s’amuser et apprécie les moments de jeux qu’il partage avec les enfants. Il est très énergique, c’est pourquoi une famille active est celle qui lui convient le mieux.

C’est un chien qui peut se montrer calme. Il est affectueux et très attaché aux siens. Commencer son éducation très tôt est donc de vigueur si vous voulez qu’il s’adapte à la solitude. Faites quand même attention à ne pas le laisser seul trop longtemps, au risque de créer des problèmes comportementaux chez le Cocker anglais.

Le Cocker Spaniel Anglais fait partie de ces chiens faciles à dresser. Il est très réceptif au dressage, surtout si cela est réalisé avec l’utilisation des friandises comme récompenses.