Chow-chow

Le ChowChow est un chien très apprécié et connu pour son apparence incarnant celle d’un lion. Le terme « boule de poil » le définit réellement. On ne peut s’empêcher de fondre devant une telle beauté. Le serrer fort dans nos bras est le premier réflexe qu’on ait, quand on en voit un. Mais détrompez-vous, le chow chow n’apprécie pas vraiment qu’on lui caresse la tête, ou qu’on lui fasse un gros câlin, surtout venant d’un inconnu.

Sous cette apparence de gros nounours, il y a un chien à fort caractère. Il faut donc être prudent, et partir à la chasse aux informations sur la race avant toute adoption. Ci-après tout ce qu’il y a à savoir à propos du chow chow.

Origines

Le Chow-Chow trouve son origine en Asie Centrale, plus précisément en Chine. Depuis au moins 2000 ans, cette race était présente dans la vie quotidienne des Chinois. À en juger par sa morphologie, on relève l’existence d’une souche de Spitz de type nordique dans son origine, mais aussi un semblant d’apparence avec un mastiff. En effet, il est difficile de déterminer la vraie race origine du chow chow.

En Chine, le ChowChow a été conçu pour la guerre (chien de guerre), puis il a été utilisé comme chien de garde, chien de traîneau, et a même été malheureusement présenté sur le comptoir des boucheries et des fourreurs. Le nom de la race « chowchow » provient du mandarin, qui signifie « marchandises diverses » puisque la race a été transportée avec les produits exotiques.

À la fin du 18ème siècle, les Anglais ont décidé d’adopter la race et ont importé depuis la Mongolie quelques individus chez eux pour commencer l’élevage. Ensuite, le chowchow s’est répandu en Europe. Dans les années 20, les Français ont commencé à s’intéresser à la race avec la création d’un Chow-Chow Club de France.

Caractéristiques du Chow-chow

Le Chowchow est une race de taille moyenne. Il est classé parmi les chiens de type Spitz et de type primitif. Il se distingue des autres chiens par son aspect dit léonin à cause de sa crinière. La couleur de la langue bleu noir est aussi typique de la race Chowchow.

Le chow chow a la tête plate, large, mais aussi volumineuse. Le stop n’est pas marqué. Sa truffe est assez large et grosse, de couleur noire en général, mais une couleur claire est acceptée chez les individus à manteau de couleur crème. Son museau est modérément long, bien prononcé sous les yeux. Ses yeux ovales et enfoncés sont de couleur foncée. La couleur des yeux peut varier selon la couleur de la robe, notamment chez les individus bleus et les fauves. Ses petites oreilles sont épaisses, bien écartées et dressées, les extrémités sont arrondies et les pointes sont légèrement convergées. Ce qui entraîne l’expression « scowl » ou mine renfrognée du chow chow, une expression typique de la race.

Au niveau du corps, son dos est en horizontale, mais aussi court et fort. La poitrine est bien large, et basse. Les épaules sont musclées, les membres antérieurs et postérieurs sont droits. La base de la queue est bien haute, elle est portée renversée sur le dos.

Au niveau du manteau, on distingue deux types de pelage, à savoir un poil long ou un poil court. Le premier poil est très dense et écarté, avec un poil de couverture rude et un sous-poil laineux. Le cou est bien garni en poil, ce qui forme une crinière. L’arrière des cuisses est bien touffu. Chez un individu à poil court, le poil est abondant, droit et redressé, avec une texture de peluche. Aussi, la robe est nécessairement unicolore. On distingue le noir, le rouge, le bleu, le fauve, la crème ou le blanc avec quelques nuances, mais jamais taché. Enfin, la culotte est de couleur plus claire que le reste de la robe.

Alimentation

En tenant compte de ses conditions physiques, de son état de santé et de ses besoins alimentaires, vous allez pouvoir définir le régime alimentaire idéal pour votre Chowchow. Sachez que c’est un chien qui n’est pas très motivé quand il s’agit de faire du sport, et il n’est pas très endurant. C’est une race qui peut être facilement sujette à un embonpoint si on ne fait pas attention à son alimentation. En plus, il peut présenter quelques problèmes gastriques, c’est pourquoi il est très important de bien faire attention à ce que vous lui donnez.

Les croquettes industrielles conviennent aux besoins alimentaires du Chowchow, juste à condition qu’elles soient de bonne qualité. Le mieux serait d’opter pour des croquettes à base de viande. Sinon, vous pouvez introduire dans son alimentation, des repas spécialement adaptés aux chiens que vous pouvez préparer vous-même, ou tout simplement lui proposer de la viande crue.

Entretien et hygiène

Pour éviter que des nœuds se forment sur cette belle robe, il est conseillé de procéder à un brossage régulier, que ce soit pour un Chow-chow à poil long ou à poil court. Si votre chow chow a un poil long, il est de vigueur de bien insister quand vous le brossez, surtout pendant les périodes de mue.

Aussi, il est possible de lui donner un bain d’une façon régulière, du moment que vous arrivez à respecter le procédé. Ainsi, quand vous le lavez, il faut faire en sorte de bien rincer et de bien sécher son poil avec un sèche-cheveux. Lors des bains, profitez pour vérifier qu’il ne développe pas un eczéma. N’oubliez pas non plus de nettoyer ses yeux avec soin.

Tempérament

Ce gros nounours tout poilu revêt un caractère tout à fait contraire à son apparence si on peut dire. En effet, il apprécie être en compagnie des siens, sans pour autant aller jusqu’à leur montrer de l’affection. Il peut supporter les enfants, mais ne se prêtera pas à leurs jeux.

Le Chowchow est très indépendant. Il supporte bien la solitude et préfère même qu’on le laisse tranquille quelquefois. Il n’aime pas être touché par les inconnus, surtout sur la tête. C’est un bon chien de garde qui défend bien son territoire. Il n’aboie que quand c’est nécessaire.

Le chow chow convient parfaitement aux personnes âgées. Il est doux, calme et ne demande pas qu’on lui prête attention à tout moment.