Chien Loup

Le Chien Loup est un chien courageux, vif, protecteur et intelligent. Il a une forte constitution et est des plus résistants. Il a toutefois son petit caractère, et pourrait donc ne pas être adapté aux maîtres novices.

Ses origines

Le Chien Loup est une race qui a vu le jour dans la République Socialiste Tchécoslovaque en 1955 (territoire qui regroupait alors la Slovaquie et la République Tchèque actuelles). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on l’appelle également le Chien Loup Tchécoslovaque.

Il est le fruit d’un croisement entre un Berger allemand et une louve des Carpates réalisé par Karel Hartl. En faisant ce croisement, Karel Hartl avait pour objectif de donner naissance à une race ayant la même résistance que le loup tout en ayant les qualités domestiques du Berger allemand. Plusieurs tentatives furent nécessaires avant de pouvoir obtenir une nouvelle race hybride bien fixée.

Le premier élevage du Chien Loup commença en 1965, et après de multiples péripéties, le Chien loup Tchécoslovaque fut finalement reconnu (avec le Chien Loup de Saarloos) en tant que race nationale par le Comité national des associations cynophile en 1982.

Caractéristiques physiques du Chien Loup

Le Chien Loup mesure de 60 à 65 cm. On peut dire que sa taille est de moyenne à grande. Le mâle peut peser de 23 kg à 29 kg, et la femelle de 20 kg à 25 kg. Il tient énormément du loup, que ce soit au niveau de la constitution, de l’allure, du masque, de la robe, de la couleur ou des mouvements.

Son corps est de forme rectangulaire, et la ligne de dessus s’incline légèrement, sans être aussi accentué que sur le Berger Allemand. Il a une croupe penchée et courte, un garrot musclé, et une poitrine en poire qui se rétrécit vers le sternum. Sa queue est droite, attachée haut et pendant lorsqu’elle est au repos. En revanche, quand le chien est en éveil, alors elle est portée en faucille. Son pelage est adhérent et droit. En période hivernale, le sous-poil devient beaucoup plus fourni. Il se recouvre alors d’une toison épaisse sur tout le corps, ce qui lui permet de se protéger du froid.

La tête est musclée, symétrique et en forme de cône, qu’elle soit vue de profil ou de face. Le stop est moyen, et la protubérance occipitale est prononcée. Les yeux sont en amande et de petite taille. Ils ont une belle couleur ambrée, et les paupières adhèrent totalement aux contours du globe oculaire. Il a des oreilles fines, droites, courtes et en triangle. Le point le plus latéral de l’attache se trouve sur la même ligne que l’angle externe de l’œil.

Le tempérament du Chien Loup

De par ses gènes, le Chien Loup est extrêmement polyvalent : il est courageux et intrépide, très vif, très réceptif, a une forte capacité de résistance, et a aussi pas mal de tempérament. La hiérarchie est pour lui d’une grande importance, et il tisse un lien très fort avec son maître et tous les membres de son groupe social. En tant que chien de meute, il sait à quel point la vie de groupe est importante, c’est pourquoi il a cette relation très proche avec sa famille adoptive.

C’est un chien énergique qui adore se dépenser. Ainsi, il apprécie les jeux, et aime interagir avec les personnes en qui il a confiance. Néanmoins, le fait qu’il utilise les mordillements comme moyen de communication principal le rend parfois difficile à canaliser. C’est surtout le cas avec certains chiots qui, lors des jeux, n’ont parfois pas conscience de leur force.

Son instinct de chasseur demeure très développé, si bien qu’il est conseillé de ne surtout pas le renforcer, mais au contraire de l’adoucir, et cela dès son plus jeune âge, afin que son agressivité ne soit pas exacerbée.

Il se montre très méfiant envers les inconnus, et ce caractère est plus accentué chez le Chien Loup de Saarloos que chez le Chien Loup Tchécoslovaque. Par ailleurs, entrer en contact avec un Chien Loup peut s’avérer être dangereux si aucune rencontre en bonne et due forme n’a été entreprise au préalable.

Son comportement

L’éducation d’un Chien Loup n’est pas similaire à celle des autres races. Il n’aboie quasiment pas, puisque sa communication passe essentiellement par des mordillements. De plus, l’apprentissage est une chose qu’il trouve souvent sans intérêt. De ce fait, il a tendance à se démotiver très rapidement. Il devient alors inutile de répéter sans cesse les mêmes exercices que le chien estime banals et sans aucun sens. Le Chien Loup n’est donc pas recommandé pour les maîtres novices.

Pour l’éduquer de manière cohérente et intelligente, il faudra donc lui trouver la bonne source de motivation. Il sera également nécessaire qu’il y ait une bonne relation de confiance et de coopération entre le chien et son maître. Cependant, il faut se dire que l’obéissance de ce chien ne sera généralement pas spontanée, car il aura toujours tendance à suivre les objectifs qu’il s’est défini lui même.

Le Chien Loup est loin d’être un chien solitaire. En effet, la solitude et l’isolement sont des choses qu’il supporte très mal. Il a donc besoin d’une présence (qu’elle soit humaine ou canine) pour se sentir bien. Par ailleurs, il est déconseillé d’adopter un Chien Loup seul, surtout si le maître est souvent absent de la maison.

Entretien, hygiène et alimentation

Bien qu’il ait un pelage très fourni, le Chien Loup s’avère être plutôt facile à entretenir. Il n’a besoin que de très peu de toilettage, et d’ailleurs, il a tendance à ne pas trop aimer ça. Pour entretenir sa robe, on peut se contenter de le brosser régulièrement, chaque semaine par exemple. Il convient également de surveiller et de soigner régulièrement ses yeux afin d’éviter les infections oculaires. Durant les mues, le chien perdra nettement plus de poils. Il sera donc nécessaire de le brosser quasi quotidiennement afin d’éliminer les poils morts.

Les croquettes de haute qualité seraient parfaites pour assurer l’alimentation du Chien Loup, puisqu’elles lui apporteront tous les apports énergétiques dont il a besoin. Toutefois, un peu de variété, comme de la viande crue, des légumes frais et des féculents ne lui feront aucun mal.