Chien Esquimau

Le chien esquimau est un chien de travail qui est capable d’effectuer de nombreuses sortes de tâches. Ce chien nordique est aussi utilisé comme chien de trait et de chasse. Il fait partie des chiens de type spitz et primitif. Le chien Esquimau est à fort caractère. De ce fait, il ne convient pas aux novices ou aux familles qui ont des enfants en bas âge ou d’autres chiens de petite taille.

Avant d’introduire un chien esquimau dans votre famille, on vous conseille de bien peser les pour et les contres avant de sauter le pas. L’idéal serait de demander l’avis d’un spécialiste de la race avant de procéder à son adoption. Justement, on vous a concocté une fiche sur la race qui pourrait vous aider à mieux connaître le chien esquimau.

Origines

Le Chien Esquimau est une race très ancienne qui existe depuis au moins 4000 ans. Il partageait son histoire durant 1100 à 2000 ans avec les autochtones qui occupaient autrefois la côte et l’archipel de la partie Nord-Ouest de l’Amérique, constituant le Canada Arctique actuel. Ces populations autochtones concernent les Esquimaux de Thule.

Dans la préhistoire Inuit, on remarque la présence de la race souche de chien esquimau aux côtés des Mongoles. La race accompagnait ces derniers quand ils quittaient l’Asie pour rejoindre l’Amérique du Nord. Le Chien Esquimau a été spécialement entraîné pour tirer des charges deux fois plus leur poids sur une distance jusqu’à 100 km par jour.

Cette race appartient à la famille des Spitz, mais retrouve quand même une trace de son origine asiatique dans sa morphologie.

Le Chien Esquimau a su s’adapter au froid et aux conditions de vie rudes auprès des Inuits durant plusieurs années. Malheureusement, la race a failli disparaître suite à l’utilisation des motoneiges qui commençait à devenir courante dans les années 60, mais surtout par l’éradication de la race par la GRC. Nombreux chiens de la race ont péri par abattage. Aussi, la venue d’autres races provenant du Sud et autres races de chiens de traîneau, comme les Husky sibériens, n’a fait qu’aggraver la situation.

Heureusement, les membres du Club Canin Canadien voulaient préserver la race. C’est donc avec l’appui du gouvernement canadien qu’ils ont pu trouver des chiens esquimaux de race pure lors de leurs expéditions dans les parties les plus reculées de l’Arctique. La lutte pour la survie de la race continue jusqu’à maintenant. Avec la reconnaissance du chien esquimau en tant que race à part entière par la FCI en 2018, on espère que cette race primitive puisse maintenant prospérer.

Caractéristiques du Chien Esquimau

Le Chien Esquimau est de taille moyenne. Pour les mâles, la hauteur au garrot est de 58 à 70 cm, et de 50 à 60 cm chez les femelles. Ils pèsent environ 30 à 40 kg pour un mâle, et 18 à 30 kg pour une femelle.

Le chien Esquimau est de type Sptiz. C’est-à-dire qu’il a les oreilles droites, pointues et épaisses. Sa queue bien fournie en poil est attachée haut, et enroulée sur le dos. Aussi, il s’agit d’une race primitive. Autrement dit, l’évolution de la race s’est faite avec une intervention humaine minime, voire même nulle. C’est pourquoi quelques variations sur la taille, la couleur et la robe sont admises.

Aussi, on dit qu’il s’agit d’une race dimorphe. Les différences entre mâle et femelle sont bien marquées. Par exemple, un chien esquimau mâle est muni d’une crinière qui peut couvrir la nuque jusqu’aux épaules, tandis que chez une femelle, le pelage est bien plus court.

Au niveau de la tête, le crâne est massif, large et cunéiforme. La forme de sa tête ressemble légèrement à celle du loup, mais la sienne présente un front un peu plus haut. La couleur de la truffe va du noir au brun clair. Toutefois, les truffes avec une pigmentation brun pâle sont parfois tachées de ladre. Son museau est fin, de longueur moyenne. Ses yeux sont petits, bien écartés, de couleur foncée, mais le jaune et la noisette peuvent être distingués chez certains individus.

Au niveau du corps, la colonne vertébrale est bien marquée lors d’une palpation. Sa poitrine profonde a une bonne musculature ; elle est aussi large.

En ce qui concerne sa robe, elle est dense. Le poil de couverture est rêche et rigide. Son sous-poil est extrêmement épais, ce qui le protège du froid. Il est doté d’une crinière observée au niveau du cou et des épaules. La couleur de la robe est blanche (avec d’autres pigmentations sur certaines parties de la tête), roux et blanc, rousse, gris-argent, chamois, cannelle, etc. il existe un bon nombre de nuances possibles.

Alimentation

Étant donné qu’il s’agit d’un chien primitif et travailleur, son alimentation doit contenir le plus de protéines possible, surtout si son rythme de travailleur est maintenu. Pour ce faire, vous pouvez lui proposer de la viande crue, des os réduits en farine et des matières grasses. Aussi, pensez à lui donner de temps en temps du riz et du maïs, qui sont les seules céréales que le chien esquimau peut digérer.

Entretien et hygiène

Cette race est classée parmi les races les plus rustiques. Un toilettage simple suffit donc à maintenir sa fourrure propre et soyeuse. Pour ce faire, deux brossages par semaine feront l’affaire. En hiver, il est inutile de le laver. Enfin, en période de mue (une fois par an pour le chien esquimau), un brossage quotidien est à prévoir.

Tempérament

Le Chien Esquimau est avant tout un chien de meute, ce qui lui confère son caractère de dominant, que ce soit avec les humains ou bien avec ses confrères. L’éducation canine positive est donc à privilégier si vous voulez avoir un bon résultat avec lui. Ainsi, vous pourrez l’apprendre à être calme et patient autant que possible.

Il ne faut surtout pas oublier qu’il ne s’agit pas d’un simple chien de compagnie, la vie citadine n’est donc pas ce qui lui convient le mieux. Aussi, il s’agit d’un chien qui aime être au centre de l’attention. Il est gentil et affectueux envers les hommes, notamment avec les membres de sa famille. Il est assez ouvert au premier contact avec un étranger. Il est aussi joueur et très curieux.