Chien de Saint-Hubert

Vous souvenez-vous de Pluto, l’un des personnages dans Mickey Mouse ? Ou encore le bon vieux César dans le célèbre dessin animé « La belle et le clochard » ? Il se trouve que ces chiens sont des Saint-Hubert. D’ailleurs, le bon vieux César a dû utiliser son flair exceptionnel, l’une des plus grandes spécificités de cette race, pour sauver le clochard. Bref, tout cela pour dire d’entrée que le chien de Saint-Hubert est issu d’une race particulièrement célèbre dans le monde. Conçu pour être un chien de chasse au flair redoutable, le St Hubert peut-il être un bon chien de compagnie ou encore un chien de garde ? Voici les réponses.

Les origines du chien de Saint-Hubert

Également appelé Bloodhound, le Saint-Hubert est un chien de chasse qui existe depuis fort longtemps. Il se trouve que Xénophon le décrivait déjà en 550 av. J.-C., ce qui sous-entend que ses origines sont encore antérieures à cette période. En tout cas, la race se serait développée en Angleterre, puis en France et en Belgique, là où elle a été reconnue par la FCI. Toutefois, ce chien s’est retrouvé un peu partout, jusqu’aux États-Unis ou d’autres pays.

Au VIIe siècle, le moine Hubert avait utilisé des chiens de chasse à courre de couleur noire ou noir et feu, des chiens qui se sont ensuite répandus dans les Ardennes pour la chasse au gros gibier que cette région abritait. Ces chiens étaient appréciés pour leur robustesse et leur endurance. S’ils étaient noirs au début, la couleur noire et feu est apparue plus tard. Vers le XIe siècle, ces chiens ont été importés en Angleterre (voire suite dans le paragraphe précédent).

Actuellement, cette race est devenue une star pour ses performances en recherche (fugitifs, personnes disparues, stupéfiants, etc.) au niveau de la police ou de la gendarmerie.

Caractéristiques

Parmi les chiens courants, le Saint-Hubert est sans doute le plus puissant. Voici notamment les principales caractéristiques qui le distinguent.

  • Aspect général

Le chien de Saint-Hubert est un chien de chasse et limier massif d’une grande taille. Son corps harmonieux est doté d’une forte ossature et d’une bonne musculature, s’inscrivant dans un rectangle. Il est imposant et plein de noblesse, sans donner une impression de lourdeur, malgré sa tête plutôt flasque. En revanche, il a une allure plutôt lente, tout en étant souple et élastique. C’est un grand chien, d’une taille entre 58 et 72 cm pour un poids entre 40 et 54 kg.

  • Sa tête

La plupart de ses principaux signes distinctifs se concentrent au niveau de sa tête. Cette dernière est massive et noble, avec des faces latérales bien aplaties. Il se trouve que la peau au niveau de sa tête est particulièrement souple et abondante, d’où la formation de rides sur son front et sur ses joues. Il a des babines longues et pendantes (et baveuses), tout comme ses oreilles élastiques attachées très bas.

À part cela, il a les yeux de taille moyenne et de couleur brun foncé, de forme ovale. En regardant ce chien, on dirait qu’il est triste, mais c’est tout le contraire. On voit plutôt une tête imposante et majestueuse, et un grand sérieux plutôt que de la tristesse.

  • Ses membres

Ce chien a les membres bien musclés, qui contrastent avec sa tête flasque. Les membres antérieurs sont puissants, ses bras sont longs, ses avant-bras sont droits et dotés d’une forte ossature, ses cuisses sont fortement musclées, tout comme ses jambes. Quant à sa queue, elle est attachée haut, longue et forte, portée en sabre gracieusement au-dessus de la ligne dorsale. Elle ne s’enroule jamais.

  • Sa robe

Ce chien a le poil court, bien couché et dense, ce qui lui offre une bonne protection contre les intempéries. Si le poil est très court au niveau de la tête et des oreilles, il est plus garni au-dessous de la queue. Pour les couleurs, on peut distinguer trois types, à savoir le bicolore noir et feu, le bicolore foie et feu, ainsi que l’unicolore rouge.

  • Sa santé

C’est un chien rustique particulièrement robuste et résistant, mais sa santé doit tout de même être surveillée, car cette race est sujette à quelques maladies, dont les affections oculaires, des allergies de la peau, des problèmes osseux (luxation rotulienne ou dysplasie de la hanche), etc.

Alimentation

C’est un chien qui aime manger, comme tous les chiens d’ailleurs. Il faudra veiller à ce que son alimentation soit saine et équilibrée, et conjuguer avec des séances d’exercices régulières et quotidiennes. Sinon, ce chien ne fait pas le difficile. Il raffole des croquettes de haute qualité, tout comme il aime la nourriture traditionnelle dont la viande crue, les légumes frais, le riz, etc.

Entretien et hygiène

Le Saint-Hubert est un chien à poil court qui ne nécessite aucun entretien particulier, mis à part un brossage régulier pour maintenir les qualités protectrices de sa robe. Cependant, pensez à vérifier régulièrement ses oreilles et ses yeux, et à les nettoyer, par exemple une fois par semaine, afin d’éviter tout problème.

Tempérament

Ce chien a de multiples qualités que le maître devra exploiter, s’il veut que l’animal se sente bien dans sa peau et dans ses pattes. C’est avant tout un chasseur. Il adorera les jeux de pistage ou en lien avec la recherche (jouet, friandise, une personne, etc.). Il a une grande puissance physique, aussi il faudra penser à le promener au moins deux fois par jour, sinon il va lui manquer quelque chose, ce qui risquerait de l’amener à développer des troubles du comportement. C’est aussi un chien de travail sur lequel on peut compter.

Son flair est si exceptionnel qu’aux États-Unis, il fut un temps où l’identification par un Saint-Hubert et non par une autre race était considérée par le tribunal comme étant une preuve. Si vous utilisez ce talent, il recherchera constamment à vous rendre fier de lui.

Sinon, c’est un chien très attaché à son maître et à sa famille adoptive, ainsi qu’à son territoire. Cela fait de lui un bon chien de garde. D’ailleurs, il est particulièrement dissuasif avec son aboiement assez fort et retentissant.

En termes de compatibilité, il est très doux avec les enfants, et est plutôt sociable avec les autres animaux y compris ses congénères. Toutefois, il vaut mieux prendre ses précautions avec les animaux de petite taille, car son instinct de chasseur peut subitement prendre le dessus. C’est aussi pour cette raison qu’il est mieux de bien clôturer son jardin, car il pourrait subitement avoir envie de suivre une piste.