Carlin

Si vous recherchez un chien très costaud et bien musclé, mais qui a une taille réduite et se comporte comme un excellent chien de compagnie, le Carlin pourrait être le parfait candidat. Également appelé Mops ou Pug, le Carlin est un vrai molosse à taille réduite. Imaginez un grand arbre dont la taille a été réduite à la manière d’un bonsaï. Si vous souhaitez en adopter un, il est important de bien connaître sa race, comme nous le conseillons toujours avec n’importe quelle race. Cela vous permettra de bien vous occuper de votre chien en fonction de ses caractéristiques et de son caractère, mais ce dernier se sentira aussi bien dans sa peau.

Les origines du Carlin

Très populaire en Europe, le Carlin trouve toutefois ses racines profondes en Chine, où les races brachycéphales ont été monnaie courante. Il a été très apprécié par les Mandarins. Puis, il a été introduit en Angleterre suite à l’accession au trône de Guillaume III. Au 17e siècle, il arriva en Hollande, emmené par des marchands de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il devint alors rapidement très populaire aux Pays-Bas.

Mais son développement a été plus poussé en Grande-Bretagne. Cela dit, jusqu’en 1877, on ne voyait que la variété fauve dans ce pays, jusqu’au jour où une variété noire a été importée de l’Orient. La Hollande et la Grande-Bretagne ont réclamé la paternité de la race, mais ce sera la Grande-Bretagne qui va remporter la mise.

Quant à son nom, il proviendrait d’un certain Carlo Antonio Bertinazzi (1710-1783), un comédien italien qui a marqué les esprits avec ses masques noirs qu’il portait durant ses représentations. Justement, l’un des traits distinctifs de la race est aussi ce fameux masque noir, surtout chez les spécimens de couleurs claires.

Quant au standard d’origine de la race, il n’a été publié qu’en 2009.

Caractéristiques

Le Carlin est un chien de taille moyenne, classifié par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) dans le groupe 9, notamment celui des chiens d’agrément et de compagnie, et dans la section 11 pour les molossoïdes de petit format.

  • Aspect général

On hésite beaucoup à classifier ce chien par rapport à sa taille. En tout cas, il mesure entre 30 et 40 cm chez les mâles, et entre 29 et 36 cm chez les femelles, pour un poids entre 6 à 8 kg. Son corps est ainsi celui d’un molosse de petit format. Il s’inscrit dans un carré, en étant à la fois compact et trapu, sans toutefois paraître ni court ni haut sur pattes. S’il y a une expression qui en dit long sur son aspect général, c’est qu’il y a « beaucoup de substance dans un petit volume ».

  • Ses membres

Il a des membres très forts, de longueur moyenne et bien séparés. Ses pieds ont des allures de pieds de lièvre et de chat, mais pas aussi longs ni aussi ronds. Ses épaules sont bien obliques, sa poitrine est large avec des côtes bien cintrées.

  • Sa queue

Celle-ci est attachée haut, et forme une boucle serrée sur la hanche. Certains spécimens peuvent présenter une double boucle au niveau de leur queue, ce qui est très recherché.

  • Sa tête

Ce chien a une tête large et bien proportionnée par rapport à son corps. Elle est ronde sans pour autant prendre la forme d’une pomme. L’un des traits caractéristiques de cette race est aussi la présence de rides clairement dessinées sur le front. On pourrait aussi citer sa truffe noire avec des narines pincées et bien ouvertes. Elle présente également de nombreuses rides. Ses yeux sont grands, globuleux, de couleur foncée, lui donnant une expression douce, soucieuse et affectueuse.

Son museau est un peu enfoncé et aplati. On dirait qu’il a foncé droit dans un mur, ce qui lui donne aussi ce petit air de clown sur pattes.

  • Sa santé

Le Carlin est un chien plutôt solide, surtout s’il descend d’une bonne lignée. Il tombe rarement malade. Son talon d’Achille se situe au niveau de ses yeux globuleux, qui peuvent rougir facilement et/ou subir des inflammations. Son museau aplati pose également problème. Certains sujets peuvent présenter des difficultés respiratoires, et des difficultés à réguler sa température corporelle surtout lorsque les températures augmentent.

À part cela, c’est aussi une race sensible aux infections dermatologiques à cause de ses rides, des difficultés lors de la mise bas (chez les femelles), ou encore une méningo-encéphalite. Dans tous les cas, un suivi régulier chez le vétérinaire permettra de prévenir ou de traiter les éventuels problèmes de santé assez tôt.

Alimentation

D’entrée, il faut souligner le fait que ce chien a un gros appétit, ce qui le prédispose à l’obésité. Il appartiendra à ses maîtres de lui fournir une alimentation bien adaptée à sa condition physique, et de ne pas céder à ses demandes. Sinon, ce chien raffole des croquettes de haute qualité qui lui procureront les apports nécessaires en vitamines et autres nutriments indispensables au chien.

Entretien et hygiène

Ce chien a le poil court, doux et lisse. On en profite pour vous briefer sur sa couleur. Elle peut être fauve ou noire, argent, abricot. Dans tous les cas, les spécimens à couleurs claires présentent le fameux masque noir sur le visage. Le Carlin n’est pas si difficile à entretenir, dans la mesure où il ne demande que quelques brossages réguliers, au moins une fois par semaine. Le brossage doit être plus régulier en période de mue. Il faudra toutefois accorder une attention particulière à ses yeux, qu’il faudra nettoyer régulièrement avec du sérum physiologique. Ce chien peut aussi être toiletté quand il est très sale.

Tempérament

On vous le donne en mille, le Carlin est très doux et très attaché à son maître. Il a un caractère jovial, il aime particulièrement jouer avec les enfants, et il ne dira pas non à une petite caresse venant des étrangers, ce qui en fait un bien piètre chien de garde. Il est assez intelligent, mais un peu têtu. Son éducation requiert de la patience et de la dextérité de la part de son maître. Enfin, c’est un chien vif qui demande une bonne dose de promenade par jour. Toutefois, ce n’est pas un grand sportif. Une vie en intérieur lui sied parfaitement. Il peut être adopté sans problème par des personnes âgées.