Bulldog

Le bulldog ou bouledogue est une race de chien qui se distingue principalement par son physique et sa taille. Dévoués, affectueux, fidèles et très courageux, ces chiens sont aussi de grands sensibles dotés d’une nature aimante. Malgré son air toujours furibard et grincheux, ce toutou est très doux et il fait un animal de compagnie idéal qui se laisse emmener partout, même au restaurant.

Les origines du bulldog

Dans les années 1630, le bulldog  a été classé dans la catégorie « chien de taureau ». Il trouve son origine en Grande-Bretagne et il a été à deux doigts de l’extinction, sa réputation de dangereux chien agressif.

Son histoire est liée à celle des chiens de combat, car il a d’abord été utilisé pour participer à des combats avec des taureaux. Sa mission était alors d’attraper le taureau par le nez pour ne plus le lâcher. Dans le Moyen-âge, les combats de taureaux ont fait la réputation de ces chiens, d’où leur nom bulldog (bull pour taureau et dog pour chien).

Ce ne sera que vers les années 1835 que son apparence a évolué vers celle que nous connaissons aujourd’hui, après l’interdiction des combats. En 2009, le Kennel Club britannique définit un nouveau standard de la race qui privilégiait la santé et le bien-être de ces chiens. En effet, auparavant, les standards exigeaient d’énormes têtes très ridées, des museaux très larges, des membres exagérément courts, des hanches trop étroites pour que les femelles puissent donner naissance de manière naturelle. Ces extrêmes faisaient que les femelles devaient le plus souvent mettre bas par césarienne.

Si son ancêtre était capable d’affronter les taureaux et les ours grâce à une mâchoire énorme et profilée, le bulldog anglais de nos jours est devenu plus doux malgré qu’il ait gardé la même morphologie massive.

Les différents types de bulldog

Il existe plusieurs types de bulldog mais la race bulldog anglais est le plus reconnaissable d’entre eux.

Il y a alors le bulldog américain qui descend de son homologue anglais et qui a évolué en une race plus grande et plus athlétique.

L’on connaît aussi le bulldog français qui lui aussi a été développé à partir du bulldog anglais.

D’autres races de bulldog issues du bulldog anglais ont aussi vu le jour dans d’autres pays, sans être reconnu par l’AKC ou l’UKC.

Les caractéristiques

Ce chien de la race molosse a un physique puissant particulier, trapu, bas sur ses pattes avec une tête démesurément grande bien reconnaissable. Sous ses airs grognons, sa beauté réside dans sa « laideur ». Voici alors les caractéristiques du fameux bulldog anglais, l’un des emblèmes les plus légendaires du Royaume Uni.   

Les particularités physiques

Grâce à sa silhouette près de terre, le bulldog a une apparence très compacte et menaçante. Les mâles de cette espèce mesurent entre 30 à 37 cm pour 20 à 25 kg. Les femelles mesurent entre 30 à 37 cm aussi, pour un poids allant de 18 à 23 kg.

Ce chien se distingue par sa tête très imposante dont la peau est extrêmement ridée avec un front plat traversé par un sillon. Son crâne est fort, très large et carré. Le stop est prononcé et le museau très court et retroussé. Ses babines sont épaisses et pendantes pour couvrir sa mâchoire inférieure sur les côtés.  

Ses oreilles sont attachées haut et très écartées l’une de l’autre. Elles sont plutôt petites avec une forme recourbée et sont parfois qualifiées d’«oreilles en rose ». 

Ses yeux ne sont pas trop grands et de forme ronde. Ils sont de couleur noir et quand le regard est droit, on ne doit pas voir de blanc.

Le poil très court est fin et lisse. L’on pourra relever différentes couleurs pour son pelage, dont le blanc, le rouge, le fauve, le bringé et aussi le tacheté (combinaison de blanc avec soit le rouge, le fauve, ou le bringé). 

Le corps est très bas sur ses pattes avec un poitrail d’une grande robustesse. Ce qui lui permet de courir très vite mais pas longtemps.

Ses pattes sont très courtes, fortes et solides. Les avant-bras sont bien écartés et très musclés.

La queue est courte et courbée vers le bas. Elle ne soit surtout pas être en tire-bouchon.

Le caractère

Malgré qu’il soit un ancien chien féroce de combat, le bulldog anglais est hyper affectueux. Il est très docile et il adore s’amuser. Sa grande intelligence et sa bonne volonté le rend facile à éduquer, une étape à ne pas négliger. Il peut se montrer en effet très entêté sans une bonne éducation.  S’il est grondé de façon injuste, il est parfaitement capable de bouder pendant des heures.

Le bulldog déteste définitivement être seul et il peut se montrer très agressif en cas de menace envers ses maîtres adorés. Toutefois, il aboie peu et il ne fait pas un redoutable chien de garde.

Le régime alimentaire

Ce chien a besoin de rations équilibrées sachant que c’est un gros glouton qui ne boude jamais sa gamelle. L’obésité est absolument à éviter, une tendance plutôt courante chez le bulldog. Il faudra respecter les doses prescrites en fonction de son âge et de son poids. Des croquettes de grande qualité sont par ailleurs conseillées pour éviter une sensibilité digestive accrue par sa tendance à avaler sans mâcher.

L’entretien et l’hygiène

L’English Bulldog bave énormément. Il faudra alors nettoyer régulièrement son visage, notamment les plis pour éviter que les saletés et l’humidité ne soient à l’origine d’infections cutanées. Ses yeux nécessitent aussi une attention particulière car très délicats. Quant à ses poils ras, ils requièrent un brossage hebdomadaire.

La santé du bulldog

Malgré son apparence robuste, le bulldog anglais a une santé plutôt fragile. Son espérance de vie n’est que de 8 à 10 ans. Sa race brachycéphale en fait un animal sujet à de nombreux problèmes respiratoires.

Il peut souffrir facilement de la chaleur à cause de son chanfrein très retroussé. Surtout en été, il faut privilégier les heures où la température est fraiche pour le sortir. De petites promenades d’une dizaine de minutes lui suffisent.

En outre, d’autres maladies typiques à la race peuvent apparaitre comme des problèmes de hanche, des allergies, l’épilepsie ou encore le Cherry eye (problème oculaire).