Bouvier Bernois

Le Bouvier Bernois est l’une des races de chien les plus pacifiques. Avec son physique moyennement grand, il est très apprécié par les enfants, un gros nounours tout poilu. En principe, il peut s’adapter à tout type de milieu, du moment qu’il ne s’ennuie pas. Sa douceur le rend proche des humains, plus que certaines races. En effet, nombreuses sont les qualités dont dispose le Bouvier Bernois.

Si vous envisagez d’adopter un chien, il relève du bon sens de déterminer d’abord quelle race convient le plus à votre mode de vie et à vos attentes. Cette fiche d’identité vous permettra de connaître un peu mieux le Bouvier Bernois.

Origines

Le Bouvier Bernois trouve sa lointaine origine d’une race ancienne appelée Dogue de tibétain. Ce dernier est une race qui a été répandue dans la Rome antique. Ce n’est qu’au temps des légions romaines que le Dogue de tibétain s’est propagé en Europe. Le Chien de berger suisse provient justement de cette race qui, à son tour, est l’origine la plus proche du Bouvier Bernois.

Plus précisément, le nom d’origine du Bouvier Bernois est « Dürrbächler », venant du nom d’un canton de Berne, Dürrbach. Comme son nom l’indique, le Bouvier Bernois a été spécialement utilisé comme chien de bouvier, mais aussi de garde et de trait.

Les premiers sujets de la race ont été présentés lors des expositions canines en 1902, 1904 et 1907. Par ailleurs, ce n’est qu’en 1907 que les traits distinctifs de la race ont été déterminés. Effectivement, la race s’est développée grâce à un élevage que les éleveurs de Berthoud ont initié. C’est en 1910 que le nom de la race « Bouvier Bernois » a été officialisé durant l’exposition de 107 sujets par les agriculteurs de la région.

Caractéristiques du Bouvier Bernois

Le Bouvier bernois est classé parmi les chiens de taille moyenne. Une femelle mesure entre 60 à 66 cm, tandis que le mâle arbore les 64 à 70 cm. Il pèse environ entre 40 et 60 kg, selon le sexe.

Son pelage est long, ce qui le différencie des autres bouviers suisses. Brillant, lisse et modérément ondulé, son poil est assez dense pour le protéger des intempéries. Il est donc tout à fait capable de vivre à l’extérieur. Mais étant donné qu’il est très attaché à sa famille, l’idéal serait de le garder près de son groupe social. Sa robe est de couleur noire et feu, avec des notes blanches sur la tête, sur le cou et le poitrail, ainsi que sur les pieds, et la pointe de la queue.

Sa tête est courte et massive, avec un crâne de face et de profil légèrement bombé. Sa truffe est noire, et son museau puissant est relativement moyen en longueur. Il a un regard vif et ses yeux bruns sont en forme d’amande. Il a les oreilles en forme de triangle, tombantes et accolées à la tête. Sa queue est touffue, basse quand le chien est au repos, et se redresse jusqu’à atteindre la hauteur du dos quand il est en action.

Alimentation

Le Bouvier bernois est très gourmand, et sa croissance est très rapide. Ainsi, il est primordial de répondre correctement à ses besoins alimentaires. En principe, il se nourrit de croquettes (de haute qualité de préférence). Entre les trois catégories de croquettes proposées par les marques industrielles, vous pouvez choisir entre « Discount », « Premium » et « Super Premium », mais on vous conseille de prendre au minimum la catégorie premium. Le mieux serait donc de choisir une marque de qualité si vous en avez les moyens.

Pour ce qui est de la quantité et de la fréquence de sa ration, elles changent en fonction de la taille et de l’âge de votre loulou. La ration quotidienne d’un Bouvier Bernois environne les 600 grammes. Une ration qui est fractionnée en 2 ou 3 repas par jour, selon l’âge et la taille du chien.

Entretien et hygiène

Entretenir son Bouvier bernois est assez simple. Avec sa fourrure longue et épaisse, le brossage doit être réalisé d’une manière régulière. Le mieux est de brosser son pelage au moins 2 fois par semaine, pour qu’il reste soyeux et brillant. Lors du brossage, n’oubliez pas d’insister sur les parties où les nœuds ont tendance à se former, c’est-à-dire, derrière les oreilles et derrière la cuisse, ainsi que sur le ventre.

Durant les périodes de mue, en automne et en printemps, il est nécessaire de brosser son poil quotidiennement pour que les poils morts soient éliminés. Cela permettra d’éviter l’eczéma et de maintenir sa peau bien aérée. Aussi, un bain par an suffit à nettoyer son pelage, étant donné que son poil est capable de s’autonettoyer.

Sinon, pour les grands événements, vous pouvez lui offrir un toilettage chez des professionnels. Ils prendront bien soin de lui, et cela ne lui fera que du bien d’être nettoyé avec le plus grand soin.

Tempérament

Le Bouvier bernois est connu pour sa douceur. De nature calme et gentil, il est perçu comme un ami idéal pour les enfants. Loyal et fidèle, il n’a d’yeux que pour les membres de sa famille, et surtout pour son maître. Il est aussi très affectueux. C’est pourquoi certains le surnomment même pot de colle, ce qui pourrait dès fois poser problème, car il ne supporte pas d’être séparé de son groupe. Il faut donc commencer son éducation très tôt pour qu’il puisse surmonter la peur de rester seul à la maison, et l’angoisse de séparation. Comme cela, il ne risquera pas de faire des bêtises en votre absence.

Avec son aboiement, il peut se montrer très dissuasif face aux dangers qui guettent, mais il n’est sûrement pas violent. Il est donc très protecteur que ce soit vis-à-vis des membres de son groupe social ou de son territoire. Par ailleurs, au premier contact avec les étrangers, il peut se montrer réservé et peureux, mais une fois qu’il s’est familiarisé avec eux, il devient très attachant et cherche constamment à ce qu’on lui caresse.

Autrefois utilisé comme chien de trait, de bouvier et de garde, le Bouvier bernois figure actuellement parmi les meilleurs chiens guide d’aveugles. Sa qualité de protecteur le rend parfait pour cette tâche.