Border Collie

Le Border Collie est une race de chien connu pour ses nombreuses qualités, mais la plus courante concerne son agilité à regrouper et à rassembler les troupeaux. S’il se retrouve dans un milieu moins mouvementé, ou plus calme qu’une ferme, l’idéal serait de l’emmener se promener dans un grand espace régulièrement, pour qu’il puisse évacuer toute son énergie.

Il est d’ailleurs essentiel de bien connaître le Border Collie pour qu’il puisse s’épanouir. Si vous envisagez d’adopter un Border Collie, ci-après tout ce qu’il y a à savoir sur cette race. Ces informations vous aideront à bien vous comporter avec votre chien.

Ses origines

Le Border Collie est une race très ancienne, faisant son apparition vers le 17ème siècle. À proprement parler, le Border Collie n’a été reconnu comme « race » qu’en 1982. À l’origine, le mot « collies » désignait les chiens de berger en Écosse, et le « border » renvoie au terme « Borders » qui concerne la zone qui sépare l’Angleterre de l’Écosse. Par conséquent, le Border Collie indique les chiens de berger de la région frontalière entre l’Écosse et l’Angleterre.

Cette race a été découverte par hasard, si l’on peut dire, au tout début des concours pour chiens, sur les qualités de travail qu’ils fournissent, en Angleterre. C’est lors de ces épreuves que l’on a remarqué une grande ressemblance entre les chiens participants que chacun des bergers a présentés. Ils ont en effet choisi le même type de chien pour les aider à conduire et à rassembler les troupeaux. Mais ce n’est que des centaines d’années après que le Border Collie a été désigné en tant qu’une race à part entière.

Ainsi, il est démontré que le Border Collie provient d’une association de nombreuses races bergères, telles que le Bobtail et le Bearded. Ajouté à cela, il a dans ses gènes des races de chiens de chasse, comme le Setter et le Pointer.

Caractéristiques

Étant donné que le Border Collie est issu d’un croisement entre de nombreuses races de chien, des similitudes avec ces races sont donc observées chez lui.

Les caractéristiques physiques du Border Collie sont comme suit :

  • Muni d’un pelage nettement épais, avec une longueur relativement courte, il est tout à fait capable de s’acclimater à toute sorte de milieux, peu importe le temps qu’il fait. Ses poils le protègent surtout des intempéries.
  • Pour ce qui est de sa robe, toutes les couleurs sont possibles, à savoir le lilac, le tricolore, le chocolat, le rouge australien, le rouge merle, le bleu merle, le bleu, ou encore le noir et blanc. Par ailleurs, le blanc ne doit pas être prédominant.
  • Sa tête est présentée avec un crâne assez large, proportionnel avec son museau (court, mais fort). Ses oreilles sont de tailles moyennes, semi-dressées ou droites. Ses yeux sont écartés, de couleur brun dans la plupart des cas, et bleus uniquement chez les merles.
  • Il a un corps d’athlète. Sa queue est pendante, et le bout recourbé atteint le jarret. Sa taille est comprise entre 46 et 56 cm, selon le genre. Il pèse en moyenne entre 15 à 25 kg.

Alimentation

Le Border Collie est une race de chien qui aime beaucoup se dépenser physiquement. Par conséquent, son alimentation doit correspondre à l’énergie qu’il fournit tout au long de la journée. Il faut donc veiller à ce que son régime alimentaire soit bien équilibré et diversifié (si possible) pour lui permettre de rester en bonne santé avec toutes les dépenses énergétiques qu’il réalise.

En général, son régime alimentaire est basé sur des croquettes de très bonne qualité. Il est tout aussi possible de préparer soi-même les nourritures de son chien, selon notre disponibilité bien évidemment. Pour ce faire, vous pouvez voir sur internet, plus précisément, sur les sites spécialisés sur la question comment bien nourrir son chien. Ils proposent des recettes faciles et intéressantes.

Entretien et hygiène

D’un point de vue hygiène, il est facile d’entretenir un Border Collie. Il suffit de brosser régulièrement son pelage, avec une brosse métallique à bouts arrondis pour défaire les nœuds (s’il a un pelage modérément long). Pensez à lui faire prendre un bain, au moins trois fois par an. Sinon vous pouvez, de temps en temps, le confier aux professionnels de toilettage de chien. Ils prendront soin de lui, à savoir couper ses ongles (si nécessaire), brosser ses dents, lui donner un bain, couper, lisser et faire briller son pelage, nettoyer ses oreilles, etc.

Pour qu’il soit tout le temps bien portant, il est essentiel de respecter la visite annuelle chez le vétérinaire, surtout s’il présente une pathologie quelconque. Ainsi, des dépistages sont nécessaires pour détecter d’éventuelles tares que le chien pourrait avoir. Les maladies les plus fréquentes que l’on rencontre chez le Border Collie sont la dysplasie de la hanche, l’atrophie de la rétine, l’épilepsie,…

Très important aussi, le vermifuge, qui devrait être réalisé dès le 12ème jour de sa vie. Par ailleurs, avant de lui faire ingérer n’importe quel médicament, il faut consulter un vétérinaire, car le Border Collie est très sensible aux substances toxiques, il pourrait en mourir.

Enfin, faites attention aux aliments qu’il consomme. Les os de poulet sont les plus dangereux, ils peuvent perforer les parois du système digestif du chien.

Tempérament

Hormis le fait que le Border Collie est un chien de berger de renom, il s’avère que c’est aussi un très bon apprenti. C’est dû au fait qu’il est très intelligent et très dynamique. Il est de ce fait facile à dresser. Vous pouvez ainsi l’inscrire au concours d’Obedience ou d’Agility, vous serez fier de lui.

Par contre, ce trop-plein d’énergie pourrait constituer un point faible. On dit même que le Border Collie est hyperactif, ce qui mène certains propriétaires à abandonner leur chien, car ils n’arrivent pas à canaliser toute cette énergie débordante. Si vous vivez dans un appartement, on ne vous conseille pas de prendre cette race de chien comme animal de compagnie.

Très affectueux et sociable, le Border Collie est très attaché à son maître. Suite à ces deux caractères, on peut remarquer qu’il ne supporte pas la solitude. Rester seul à la maison pourrait donc l’emmener à faire des bêtises. Par ailleurs, sachez qu’il aime les enfants, et même s’il est un peu méfiant des étrangers, il est tout à fait apte à se socialiser rapidement. La présence d’autres espèces animales ne le gênera pas non plus, s’il a été éduqué à cohabiter avec d’autres espèces.