Berger Shetland

Malgré sa petite taille, le Berger Shetland est un chien de travail robuste, athlétique et souple. Il porte une longue robe gracieuse et ses proportions sont tout à fait harmonieuses. Il est très attaché à ses maîtres et sait se montrer très doux et joueur envers les enfants.

Bref historique de la race du Berger Shetland

Le Berger des Shetland tire son origine des îles Shetland, en Écosse. La race est fort probablement issue de croisements entre le Colley et des chiens de berger locaux. On constate d’ailleurs au premier regard que le Berger Shetland a de nombreux points communs avec le Colley. Il arrive même qu’on le prenne pour un individu encore jeunot de cette dernière race.

Et pourtant, le Berger Shetland est une toute autre race. Les éleveurs de moutons sollicitaient ses qualités de travailleur ainsi que sa grande intelligence pour s’occuper des troupeaux, même lorsque les conditions étaient compliquées. Aujourd’hui encore, quelques bergers continuent à faire appel à ses services pour diriger leurs troupeaux. Mais dans la grande majorité des cas, le Berger Shetland est surtout utilisé en tant que chien de compagnie. Il se distingue d’ailleurs par sa grande capacité à passer les épreuves d’Agility. Le standard officiel de la race du Berger des Shetland qui est en vigueur actuellement a été publié en 2013.

Les caractéristiques du Berger Shetland

Comme il a été dit précédemment, le Berger des Shetland présente de nombreux traits similaires à ceux du Colley, plus précisément de la variété à poil long, ou « Rough Collie ». Il existe toutefois des différences notables.

Le plus évident est la taille : le Berger Shetland est plus petit que le Colley, puisqu’il mesure environ 37 cm pour le mâle, et 35 cm pour la femelle. Mais comme le Rough Collie, la longueur de son corps dépasse légèrement sa hauteur au garrot, il a un dos droit, le rein bien courbé, la croupe inclinée vers l’arrière, les côtes cintrées et la poitrine haute. L’attache de la queue est basse, et elle a une base large qui s’affine jusqu’à l’extrémité.

La tête est elle aussi cunéiforme, avec la base large au niveau des oreilles, puis se resserre vers la pointe du nez. Les yeux sont de taille moyenne, taillés en amandes, avec un pourtour noir et une couleur brun foncé. Les oreilles sont plutôt petites par rapport à la tête. Elles sont attachées haut et portées semi-dressées, avec les pointes qui retombent en avant lorsque le chien est en éveil. Ces oreilles sont en revanche rejetées en arrière en phase de repos.

Sa robe est faite de poils longs, denses, durs et droits. Le sous-poil est quant à lui plus doux et plus serré. La crinière est largement plus étoffée, tout comme le jabot et les pattes. La teinte de la robe peut varier : elle peut être tricolore, avec le noir comme couleur prédominante et des taches marron rougeâtres et blanches. Elle peut également être bicolore (noir et feu ou noir et blanc), bleu merle (argenté, clair ou marbré noir), ou encore « zibeline » (ombré ou clair).

Son tempérament

Le Berger Shetland est un chien qui aime donner et demander des preuves d’affection à son maître. Il est en effet très proche de ce dernier, et apprécie tout particulièrement les attentions et les câlins. Il sait également faire preuve d’une grande douceur, ce qui le rend totalement adapté pour une cohabitation avec des enfants.

D’ailleurs, comme il est toujours en éveil, il aime être actif et adore les jeux. Néanmoins, après s’être suffisamment dépensé physiquement, et lorsque tous ses besoins sont comblés, il sait rester calme. En somme, le Berger Shetland est un excellent chien de compagnie.

Ce chien est d’une intelligence remarquable et très réceptif, ce qui aide énormément pour son éducation. Il aime apprendre et faire plaisir à son maître. Il comprend également très vite ce qu’on attend de lui. Il est très fidèle, et la proximité avec son groupe social lui permet d’occulter l’idée de fuguer.

Malgré le fait qu’il soit si proche de son maître, le Berger des Shetland est en mesure de supporter la solitude, à condition de l’avoir habitué le plus tôt possible à vivre les absences de ses maîtres de façon positive. Mais les absences ne devront toutefois pas être trop prolongées, car il ne supportera d’être seul que quelques heures. Si l’ennui devient omniprésent, alors il pourrait se mettre à faire des bêtises et à laisser émerger son côté destructeur, juste pour extérioriser son mal-être, ou pour s’occuper. Il convient donc de lui laisser des jouets lorsqu’il est laissé seul.

Le Berger Shetland est très sensible, et il se montre méfiant envers les étrangers. Cependant, sa petite taille ne fait pas de lui un chien de garde redoutable. Il parviendra néanmoins à donner l’alerte en cas d’intrusion. Afin de ne pas le rendre trop craintif, il est conseillé de le socialiser dès qu’il est encore chiot.

Entretien, hygiène et santé du Berger des Shetland

Étant donné que sa robe est composée de poils extrêmement longs, il s’avère donc nécessaire de le brosser très régulièrement afin d’éviter la formation de nœuds, surtout après avoir fait une balade en extérieur, comme en forêt par exemple. Un brossage par semaine serait un minimum, en prenant soin de le brosser profondément durant une dizaine de minutes. En prenant cette habitude, les poils resteront en bonne santé et conserveront leur bel aspect.

Durant les 2 mues annuelles, ce chien perd abondamment ses poils. Pendant ces périodes, il sera nécessaire de le brosser quotidiennement. Un bain avec un shampoing adapté à la qualité de son poil sera également très utile pour le débarrasser de ses poils morts, tout en maintenant la qualité et la beauté de sa robe.

Le Berger Shetland est un chien robuste et rustique. Il est donc assez solide, généralement en bonne santé, et son espérance de vie atteint les 14 ans. Il ne craint pas les intempéries grâce à sa fourrure, mais il convient tout de même de le faire dormir à l’intérieur en temps de grand froid.