Berger Hollandais

Le Berger Hollandais est sur bien des points similaire au Berger Allemand, tant sur les caractéristiques psychologiques que physiques. Chien de travail, chien de garde, chien de compagnie, il est en mesure d’assumer tous les rôles.

Un Berger Hollandais couché.

Les origines du Berger Hollandais

Le Berger Hollandais est un descendant du Berger Belge avec qui il partage de nombreuses similarités, même au niveau de la division en trois variétés de poil. La race aurait été obtenue à partir du croisement d’un Berger Allemand avec d’autres chiens de berger de la Hollande.

Ce chien était très apprécié par les bergers néerlandais, tant il était efficace dans le rôle de gardien de troupeaux. Sa plus grande qualité est sans doute sa polyvalence. En effet, ce chien de travail possède toutes les qualités pour garder un œil sur les animaux de la basse-cour, protéger et conduire les troupeaux, monter la garde, tirer des carrioles etc.

Au début du 20e siècle, son utilité a commencé à changer : il devient moins sollicité en tant que chien de travail, et est plutôt recherché en tant que chien de garde et chien de compagnie. Il est également recruté par l’armée et par des brigades de police. Par rapport au Berger Allemand et au Berger Belge, le Berger Hollandais est moins populaire, et il est surtout connu au Pays-Bas. Le premier standard de la race fut établi le 12 Juin 1898, et le standard qui est en vigueur actuellement fut officialisé le 28 juillet 2009.

Les caractéristiques physiques de Berger Hollandais

Le Berger Hollandais est un chien de taille moyenne (55 à 60 cm pour la femelle, et 57 à 62 cm pour le mâle) et de poids également moyen (environ 25 kg pour la femelle, et 32 kg pour le Berger Hollandais mâle). Son corps est solide, musclé, mais conserve des proportions harmonieuses. Son dos est robuste et droit, sa croupe est de longueur moyenne et un peu avalée. Sa poitrine est quant à elle profonde, et ses côtes un peu cintrées.

La tête du Berger Hollandais est proportionnelle au reste de son corps, allongée et dépourvue de rides. Son crâne est aplati, avec un stop présent mais léger. Les yeux sont de taille moyenne, en amandes, de couleur foncée et un peu obliques. Les oreilles sont elles aussi de grandeur moyenne et sont portées hautes. Elles se dressent lorsque le chien est en éveil ou en action.

On peut distinguer trois variétés de Berger Hollandais : le premier est à poil court, le deuxième à poil long, et le troisième à poil dur. Pour le premier, le poil est serré, dur, et le sous-poil est laineux. Le Berger Hollandais à poil long a quant à lui un poil droit, rude au toucher et couché, avec un sous-poil laineux. Enfin, celui à poil dur possède un poil ébouriffé, épais, et le sous-poil est laineux, sauf au niveau de la tête. La couleur de la robe est bringée, avec une couleur de fond argentée ou dorée (pouvant varier de sable clair à rouge châtain). La couleur bringée recouvre aussi les poils au niveau de la queue, de la collerette et de la culotte.

Les caractéristiques physiques de Berger Hollandais

Le Berger Hollandais est un chien de taille moyenne (55 à 60 cm pour la femelle, et 57 à 62 cm pour le mâle) et de poids également moyen (environ 25 kg pour la femelle, et 32 kg pour le Berger Hollandais mâle). Son corps est solide, musclé, mais conserve des proportions harmonieuses. Son dos est robuste et droit, sa croupe est de longueur moyenne et un peu avalée. Sa poitrine est quant à elle profonde, et ses côtes un peu cintrées.

La tête du Berger Hollandais est proportionnelle au reste de son corps, allongée et dépourvue de rides. Son crâne est aplati, avec un stop présent mais léger. Les yeux sont de taille moyenne, en amandes, de couleur foncée et un peu obliques. Les oreilles sont elles aussi de grandeur moyenne et sont portées hautes. Elles se dressent lorsque le chien est en éveil ou en action.

On peut distinguer trois variétés de Berger Hollandais : le premier est à poil court, le deuxième à poil long, et le troisième à poil dur. Pour le premier, le poil est serré, dur, et le sous-poil est laineux. Le Berger Hollandais à poil long a quant à lui un poil droit, rude au toucher et couché, avec un sous-poil laineux. Enfin, celui à poil dur possède un poil ébouriffé, épais, et le sous-poil est laineux, sauf au niveau de la tête. La couleur de la robe est bringée, avec une couleur de fond argentée ou dorée (pouvant varier de sable clair à rouge châtain). La couleur bringée recouvre aussi les poils au niveau de la queue, de la collerette et de la culotte.

Son tempérament

Le Berger Hollandais est un chien qui lie une relation très proche avec son maître. Il lui est entièrement dévoué, si bien qu’il ferait un parfait compagnon au quotidien. Cependant, la proximité est parfois telle qu’il lui arrive même de devenir pot de colle. Il est ainsi conseillé de mettre une limite à cette relation en créant un détachement progressif, car un hyper-attachement du chien pourrait à terme nuire à la relation qu’il a avec son maître.

Le jeu fait partie de ses activités favorites, et il adore s’y adonner avec les enfants. Il a par ailleurs généralement une très bonne entente avec ces derniers, et il aime passer du temps avec eux. Il ne le fait pas juste pour s’amuser, mais également pour les surveiller.

Le Berger Hollandais est un chien de travail. Il est par conséquent très dynamique et toujours en éveil. Son instinct le pousse également à se méfier des étrangers, si bien qu’il lui arrive de devenir agressif pour protéger son proche et ses territoires, si les mesures de dissuasion n’ont pas suffit. Il n’accorde donc pas sa confiance facilement à un inconnu, et la présence de son maître serait fortement conseillée pour faire des présentations comme il se doit. De plus, le Berger Hollandais a une excellente mémoire, et s’il a vécu une mauvaise expérience avec un humain, alors cela pourrait avoir de lourdes conséquences sur son équilibre relationnel.

Alimentation

Le Berger Hollandais présente l’avantage d’être facile à nourrir. En effet, on peut lui donner aussi bien de la nourriture traditionnelle (à base de céréales, de légumes et de viande saignante ou crue), que de la nourriture industrielle (à base de croquettes de haute qualité).

Dans le cas où on lui offre une nourriture préparée soi-même, il est important de s’assurer qu’il bénéficie de tous les apports nutritifs adaptés à son poids, son âge et surtout ses activités quotidiennes. En effet, comme il s’agit d’un chien de travail, il a tendance à dépenser beaucoup d’énergies quotidiennement, et la nourriture qui lui est offerte doit donc compenser ces énergies dépensées. Il est d’ailleurs recommandé de solliciter un vétérinaire pour le suivi de son alimentation, pour que sa croissance soit optimale, surtout lorsqu’il est encore chiot.

Un seul repas suffit généralement pour le Berger Hollandais. En revanche, il faut s’assurer qu’il n’ait fait aucune activité physique une heure avant et une heure après son repas. En effet, comme il est très actif, il est très sensible au retournement d’estomac.

Entretien et hygiène

L’entretien du Berger Hollandais dépend essentiellement de la variété concernée. Celles à poil court et dur sont plutôt simples à entretenir car il suffit de les brosser régulièrement. La variété à poil long demande plus de rigueur : les brossages doivent être plus fréquents afin d’éviter la formation de nœuds.

Le Berger Hollandais n’a pas besoin d’être toiletté, et les brossages réguliers devraient suffire à conserver la qualité protectrice de sa robe. La perte de poil chez ce chien est généralement modérée. Bien entendu, en période de mue, elle sera plus importante. Il conviendra alors de brosser le chien quotidiennement.

Alimentation

Le Berger Hollandais présente l’avantage d’être facile à nourrir. En effet, on peut lui donner aussi bien de la nourriture traditionnelle (à base de céréales, de légumes et de viande saignante ou crue), que de la nourriture industrielle (à base de croquettes de haute qualité).

Dans le cas où on lui offre une nourriture préparée soi-même, il est important de s’assurer qu’il bénéficie de tous les apports nutritifs adaptés à son poids, son âge et surtout ses activités quotidiennes. En effet, comme il s’agit d’un chien de travail, il a tendance à dépenser beaucoup d’énergies quotidiennement, et la nourriture qui lui est offerte doit donc compenser ces énergies dépensées. Il est d’ailleurs recommandé de solliciter un vétérinaire pour le suivi de son alimentation, pour que sa croissance soit optimale, surtout lorsqu’il est encore chiot.

Un seul repas suffit généralement pour le Berger Hollandais. En revanche, il faut s’assurer qu’il n’ait fait aucune activité physique une heure avant et une heure après son repas. En effet, comme il est très actif, il est très sensible au retournement d’estomac.

Entretien et hygiène

L’entretien du Berger Hollandais dépend essentiellement de la variété concernée. Celles à poil court et dur sont plutôt simples à entretenir car il suffit de les brosser régulièrement. La variété à poil long demande plus de rigueur : les brossages doivent être plus fréquents afin d’éviter la formation de nœuds.

Le Berger Hollandais n’a pas besoin d’être toiletté, et les brossages réguliers devraient suffire à conserver la qualité protectrice de sa robe. La perte de poil chez ce chien est généralement modérée. Bien entendu, en période de mue, elle sera plus importante. Il conviendra alors de brosser le chien quotidiennement.