Beauceron

Le Beauceron figure parmi les races de chiens dont le gabarit et l’apparence sont tellement impressionnants que même les plus intrépides réfléchiront à deux fois avant de se risquer à l’approcher. Toutefois, sous ses airs de gros molosse peu accommodant, il sera un allié royal inconditionnel pour ses maîtres après une éducation soignée. Voici ce qu’il faut savoir sur cet adorable toutou fort athlétique.

Les origines du beauceron

Originaire de France, le beauceron est aussi appelé Berger de Beauce ou Bas-rouge en référence à la couleur de ses pattes d’un beau rouge écureuil. Ce chien de berger français de plaine est avant tout, un chien de berger emblématique de la région de Beauce, dans le bassin parisien. Cette race a été mentionnée pour la première fois de façon officielle en 1893, et en 1897, elle sera inscrite lors d’une exposition canine.

Cette dénomination ne signifie pas pour autant que cette race vient de cette région. Elle partage des origines communes avec le chien des Tourbières, une espèce très ancienne.

Plus tard, les éleveurs effectuèrent des croisements avec des dogues ou des molosses pour donner au beauceron sa magnifique stature imposante que l’on connaît aujourd’hui.

Les caractéristiques

A l’origine, le chien Berger de Beauce était un chien de travail dont le rôle consistait essentiellement à regrouper et à conduire les troupeaux. De nos jours, il est également très populaire comme chien de compagnie tout comme il fait un excellent chien de garde. Voici alors les caractéristiques de chien classé dans la catégorie des lupoïdes, des chiens dont l’apparence rappelle celle des loups.

  • Les différents types

Ce chien peut avoir deux couleurs de robes différentes :

– le beauceron noir et feu, le Bas-rouge, la couleur la plus répandue. Le noir est très franc et le feu doit être écureuil. Les marques feu sont retrouvées au dessus des yeux, sur les côtés du museau, au poitrail, à la gorge, sous la queue et sur les pattes

– le beauceron arlequin dont la robe est gris, noire et feu. Le gris et le noir sont répartis à parts égales avec la même répartition des feux que pour le noir et feu

A noter que deux beaucerons à la robe noir et feu peuvent donner naissance à un arlequin, les gènes pouvant voyager à travers une génération.

  • Les particularités physiques

Bien proportionné, le Bas-Rouge présente un physique robuste et musclé tout en harmonie sans être lourd. Les mâles mesurent 65 à 70 cm au garrot pour un poids de 32 à 45 kg ; les femelles mesurent 63 à 68 cm pour un poids de 30 à 39 kg.

Sa tête est longue avec un crâne assez fin, plat ou légèrement arrondi. Il a un museau long sans être pointu et puissant. La mâchoire est forte avec des lèvres bien pigmentées. Le stop n’est pas accentué et le chanfrein un peu cambré vers l’extrémité.

Il arbore deux oreilles semi-dressées ou tombantes et hautes perchées. Plates et courtes, il est aujourd’hui interdit de les couper.

Ses yeux ont une forme légèrement ovale dans une couleur très foncée. Toutefois, pour le beauceron arlequin, on peur retrouver un œil vairon.

La poitrine est haute et large, le corps plutôt long que haut.

Pour la queue, elle n’est pas raccourcie et elle est portée bas au moins jusqu’à la pointe du jarret.

Ses pattes sont fortes, rondes et compactes avec des ongles noirs.

Il a un poil court et dur, plutôt ras sur la tête par rapport au reste de son corps.

Une grande particularité physique du Berger de Beauce consiste en la présence de double ergot, des griffes supplémentaires placées en hauteur sur ses pattes arrière.

  • Le caractère

Malgré ses airs pas commode, le beauceron est un animal très affectueux et très paisible. Étant un chien de berger particulièrement énergique, il adore se dépenser, courir sur de longues distances et vivre en appartement n’est pas très indiqué. D’une grande intelligence et d’une loyauté sans égale, ce chien n’est pas du tout adepte de la solitude. D’ailleurs, il se montre ultra protecteur envers ses maitres et il sera ravi de s’exécuter quand on lui demande quelque chose. Avec une bonne éducation, il se socialise bien avec ses congénères et la cohabitation avec les enfants est sans danger. Par ailleurs, il fait un garde redoutable car il n’apprécie pas trop les étrangers.

  • Le régime alimentaire

Côté alimentation, ce chien est un gros glouton qui ne refusera jamais de la nourriture. Il faudra donc faire attention et bien rationner ses repas en évitant le libre service. L’idéal serait de lui donner un léger repas le matin et un autre plus copieux le soir ou alors un seul repas copieux le soir. Quant aux friandises, il n’est pas conseillé d’en abuser.

Les origines du beauceron

Originaire de France, le beauceron est aussi appelé Berger de Beauce ou Bas-rouge en référence à la couleur de ses pattes d’un beau rouge écureuil. Ce chien de berger français de plaine est avant tout, un chien de berger emblématique de la région de Beauce, dans le bassin parisien. Cette race a été mentionnée pour la première fois de façon officielle en 1893, et en 1897, elle sera inscrite lors d’une exposition canine.

Cette dénomination ne signifie pas pour autant que cette race vient de cette région. Elle partage des origines communes avec le chien des Tourbières, une espèce très ancienne.

Plus tard, les éleveurs effectuèrent des croisements avec des dogues ou des molosses pour donner au beauceron sa magnifique stature imposante que l’on connaît aujourd’hui.

Les caractéristiques

A l’origine, le chien Berger de Beauce était un chien de travail dont le rôle consistait essentiellement à regrouper et à conduire les troupeaux. De nos jours, il est également très populaire comme chien de compagnie tout comme il fait un excellent chien de garde. Voici alors les caractéristiques de chien classé dans la catégorie des lupoïdes, des chiens dont l’apparence rappelle celle des loups.

  • Les différents types

Ce chien peut avoir deux couleurs de robes différentes :

– le beauceron noir et feu, le Bas-rouge, la couleur la plus répandue. Le noir est très franc et le feu doit être écureuil. Les marques feu sont retrouvées au dessus des yeux, sur les côtés du museau, au poitrail, à la gorge, sous la queue et sur les pattes

– le beauceron arlequin dont la robe est gris, noire et feu. Le gris et le noir sont répartis à parts égales avec la même répartition des feux que pour le noir et feu

A noter que deux beaucerons à la robe noir et feu peuvent donner naissance à un arlequin, les gènes pouvant voyager à travers une génération.

  • Les particularités physiques

Bien proportionné, le Bas-Rouge présente un physique robuste et musclé tout en harmonie sans être lourd. Les mâles mesurent 65 à 70 cm au garrot pour un poids de 32 à 45 kg ; les femelles mesurent 63 à 68 cm pour un poids de 30 à 39 kg.

Sa tête est longue avec un crâne assez fin, plat ou légèrement arrondi. Il a un museau long sans être pointu et puissant. La mâchoire est forte avec des lèvres bien pigmentées. Le stop n’est pas accentué et le chanfrein un peu cambré vers l’extrémité.

Il arbore deux oreilles semi-dressées ou tombantes et hautes perchées. Plates et courtes, il est aujourd’hui interdit de les couper.

Ses yeux ont une forme légèrement ovale dans une couleur très foncée. Toutefois, pour le beauceron arlequin, on peur retrouver un œil vairon.

La poitrine est haute et large, le corps plutôt long que haut.

Pour la queue, elle n’est pas raccourcie et elle est portée bas au moins jusqu’à la pointe du jarret.

Ses pattes sont fortes, rondes et compactes avec des ongles noirs.

Il a un poil court et dur, plutôt ras sur la tête par rapport au reste de son corps.

Une grande particularité physique du Berger de Beauce consiste en la présence de double ergot, des griffes supplémentaires placées en hauteur sur ses pattes arrière.

  • Le caractère

Malgré ses airs pas commode, le beauceron est un animal très affectueux et très paisible. Étant un chien de berger particulièrement énergique, il adore se dépenser, courir sur de longues distances et vivre en appartement n’est pas très indiqué. D’une grande intelligence et d’une loyauté sans égale, ce chien n’est pas du tout adepte de la solitude. D’ailleurs, il se montre ultra protecteur envers ses maitres et il sera ravi de s’exécuter quand on lui demande quelque chose. Avec une bonne éducation, il se socialise bien avec ses congénères et la cohabitation avec les enfants est sans danger. Par ailleurs, il fait un garde redoutable car il n’apprécie pas trop les étrangers.

  • Le régime alimentaire

Côté alimentation, ce chien est un gros glouton qui ne refusera jamais de la nourriture. Il faudra donc faire attention et bien rationner ses repas en évitant le libre service. L’idéal serait de lui donner un léger repas le matin et un autre plus copieux le soir ou alors un seul repas copieux le soir. Quant aux friandises, il n’est pas conseillé d’en abuser.

L’entretien

Côté toilette, le Berger de Beauce a besoin d’être brossé deux fois par semaine et aussi après les longues promenades en plein air. Par contre, en période de mue, soit à l’automne et au printemps, le brossage devra être fait de façon quotidienne car la perte de poils est très conséquente. Pendant la séance de toilettage, vérifier la propreté de ses yeux et des oreilles est nécessaire, notamment ses oreilles tombantes qui augmentent le risque d’infection.

Il faudra par contre entretenir ses ergots qui risquent de le blesser pendant les grandes balades en forêt, à la campagne… Si ils deviennent trop longs, il faudra penser à les couper pour éviter de fâcheuses blessures.

La santé

Cette race de chien française a une santé de fer. Le beauceron  ne rencontre pas facilement de problème de santé et son espérance de vie peut aller jusqu’à 12 ans. En outre, il peut être sujet à une dysplasie de la hanche, ou une dysplasie du coude.

Il peut aussi souffrir d’une atrophie progressive de la rétine.

Par rapport à son gros appétit, les ballonnements et la torsion gastrique sont des incidents désagréables. Ne pas lui faire faire des activités sportives après avoir mangé peut aider à éviter cela.

Enfin, sa double fourrure lui permet de bien supporter le froid et le chaud. Cependant, en période de grosses chaleurs, il lui faudra un endroit frais et toujours de l’eau fraiche à sa portée.