Beagle

Aujourd’hui, nous allons vous parler de l’une des races les plus populaires au monde, le Beagle. Prenez un petit Basset Hound, rabaissé au sol comme une petite sportive. Le Beagle sera la version 4×4, plus grande et plus haute. Si vous avez vu « Snoopy et les Peanuts », il se trouve que le chien est un Beagle « fictif » qui marche, pense et dort comme un humain. Il y a aussi le « Beagle Elizabeth », un Beagle désormais très rare d’une taille inférieure à 35 cm, appelé ainsi en l’honneur de la reine Elizabeth Ire qui l’a adopté comme chien de compagnie.

Les origines du Beagle

Les origines réelles du Beagle restent assez floues. D’un côté, il y a les Français qui revendiquent l’origine de la race, en affirmant que ce chien descend de leurs chiens courants ayant débarqué en Angleterre au XIe siècle, emmenés par Guillaume le Conquérant.

Toutefois, dans les écrits, on a entre autres un philosophe grec, Jenofonte (-354, Tracia), qui parle d’un chien qui pourrait être l’un des premiers beagles, dans son traité pour la chasse. Xénophon décrit également des chiens de chasse qui pourraient bien être les ancêtres du Beagle, au IVe siècle avant J-C. Au IIIe siècle, un chien courant semblable au Beagle est aussi cité dans un poème du barde Ossian.

Ce qu’on peut dire avec certitude, c’est que le Beagle à poil dur, ou encore le « Beagle de poche », existait déjà bel et bien sous les règnes du Roi Henri VIII et de la Reine Elizabeth I.

Dans tous les cas, ses origines sont vraisemblablement du Royaume-Uni. Elle descendrait de l’Harrier et d’autres races de chiens courants britanniques, ou encore du Foxhound, qui lui ressemble assez, mais qui est beaucoup plus grand en taille. Bref, c’est aujourd’hui une race reconnue et appréciée, mais aussi très répandue en France, en Italie, en Angleterre, en Australie et aux États-Unis.

Caractéristiques

Le fait est que, en regardant un Beagle, on retrouve des airs de ressemblance avec d’autres races. On a cité entre autres le Foxhound, mais aussi le Basset Hound. Dans tous les cas, il se trouve que le Beagle est également un chasseur et un chien courant, apprécié pour sa vitalité, sa vivacité et sa taille, ni trop grand (Foxhound) ni trop petit (Basset). Voici ses principales caractéristiques.

  • Aspect général

Le Beagle a un corps bien construit, à la fois long et haut. C’est le juste milieu entre le Foxhound et le Basset. Son corps dégage une forte expression de force, notamment avec ses membres forts et musclés et parfaitement droits.

  • Sa tête

Mais tout ceci contraste un peu avec sa tête, forte, mais pas massive, ses oreilles assez longues qui tombent de part et d’autre, mais surtout ses grands yeux ronds lui conférant l’un des regards les plus captivants dans le monde canin. En effet, un Beagle saura toujours se faire pardonner avec son regard irrésistible et ses fameux « yeux de Beagle ».

  • Sa queue

Ce chien a une queue assez grosse et bien fournie. Elle est attachée haut et se dresse en sabre. Elle est longue, et reste dressée même au repos. Elle ne retombe généralement que lorsque le chien dort.

  • Sa robe

Le Beagle a un poil très court, mais très dense. On retrouve quelques variétés de couleur, dont le tricolore (blanc, noir et fauve-vif), et le bicolore (citron et blanc, marron clair et blanc).

  • Sa santé

Ce chien est rustique, il a ainsi une assez bonne endurance. Cela dit, c’est une race sujette à certaines maladies, dont l’hypothyroïdie, les infections des oreilles, des problèmes ophtalmiques, ainsi que les problèmes liés au surpoids. On peut aussi citer la dysplasie de la hanche, la hernie discale, la méningite, etc. Le tout est de bien surveiller son état de santé, de lui donner une alimentation saine et équilibrée, et de lui faire faire des exercices.

Les origines du Beagle

Les origines réelles du Beagle restent assez floues. D’un côté, il y a les Français qui revendiquent l’origine de la race, en affirmant que ce chien descend de leurs chiens courants ayant débarqué en Angleterre au XIe siècle, emmenés par Guillaume le Conquérant.

Toutefois, dans les écrits, on a entre autres un philosophe grec, Jenofonte (-354, Tracia), qui parle d’un chien qui pourrait être l’un des premiers beagles, dans son traité pour la chasse. Xénophon décrit également des chiens de chasse qui pourraient bien être les ancêtres du Beagle, au IVe siècle avant J-C. Au IIIe siècle, un chien courant semblable au Beagle est aussi cité dans un poème du barde Ossian.

Ce qu’on peut dire avec certitude, c’est que le Beagle à poil dur, ou encore le « Beagle de poche », existait déjà bel et bien sous les règnes du Roi Henri VIII et de la Reine Elizabeth I.

Dans tous les cas, ses origines sont vraisemblablement du Royaume-Uni. Elle descendrait de l’Harrier et d’autres races de chiens courants britanniques, ou encore du Foxhound, qui lui ressemble assez, mais qui est beaucoup plus grand en taille. Bref, c’est aujourd’hui une race reconnue et appréciée, mais aussi très répandue en France, en Italie, en Angleterre, en Australie et aux États-Unis.

Caractéristiques

Le fait est que, en regardant un Beagle, on retrouve des airs de ressemblance avec d’autres races. On a cité entre autres le Foxhound, mais aussi le Basset Hound. Dans tous les cas, il se trouve que le Beagle est également un chasseur et un chien courant, apprécié pour sa vitalité, sa vivacité et sa taille, ni trop grand (Foxhound) ni trop petit (Basset). Voici ses principales caractéristiques.

  • Aspect général

Le Beagle a un corps bien construit, à la fois long et haut. C’est le juste milieu entre le Foxhound et le Basset. Son corps dégage une forte expression de force, notamment avec ses membres forts et musclés et parfaitement droits.

  • Sa tête

Mais tout ceci contraste un peu avec sa tête, forte, mais pas massive, ses oreilles assez longues qui tombent de part et d’autre, mais surtout ses grands yeux ronds lui conférant l’un des regards les plus captivants dans le monde canin. En effet, un Beagle saura toujours se faire pardonner avec son regard irrésistible et ses fameux « yeux de Beagle ».

  • Sa queue

Ce chien a une queue assez grosse et bien fournie. Elle est attachée haut et se dresse en sabre. Elle est longue, et reste dressée même au repos. Elle ne retombe généralement que lorsque le chien dort.

  • Sa robe

Le Beagle a un poil très court, mais très dense. On retrouve quelques variétés de couleur, dont le tricolore (blanc, noir et fauve-vif), et le bicolore (citron et blanc, marron clair et blanc).

  • Sa santé

Ce chien est rustique, il a ainsi une assez bonne endurance. Cela dit, c’est une race sujette à certaines maladies, dont l’hypothyroïdie, les infections des oreilles, des problèmes ophtalmiques, ainsi que les problèmes liés au surpoids. On peut aussi citer la dysplasie de la hanche, la hernie discale, la méningite, etc. Le tout est de bien surveiller son état de santé, de lui donner une alimentation saine et équilibrée, et de lui faire faire des exercices.

Alimentation

Ce chien est un grand gourmand qui ne sait pas s’arrêter. Cela est un problème, car il a déjà des prédispositions à l’obésité. Aussi, il appartiendra au maître de bien surveiller son alimentation et sa ration quotidienne, mais également de veiller à ce qu’il fasse régulièrement du sport. Par ailleurs, le Beagle peut manger des croquettes premium, ainsi qu’une nourriture classique (viande, légumes frais, céréales complètes, etc.). N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel (vétérinaire, spécialiste en nourriture canine).

Entretien et hygiène

Même si le Beagle a le poil assez court, il n’est pas sans entretien pour autant. Au contraire, il connait une mue continue, mais modérée, ce qui implique un brossage régulier pour éliminer le maximum de poils morts. Deux brossages par semaine représentent le minimum. Essayez également de lui donner un bain par mois.

À part cela, il faudra une attention particulière au niveau de ses oreilles et de ses yeux. Ses grosses oreilles tombantes peuvent souvent cacher une infection. Aussi, pensez à appliquer un traitement antiseptique, par exemple une fois par mois. Il faudra aussi brosser ses dents régulièrement pour éviter tout dépôt de tartre.

Tempérament

Le Beagle est un chasseur et un athlète, même si cela ne se voit pas vraiment à son allure. Il se trouve que ce chien a un odorat exceptionnel. Pensez alors à le stimuler autant que possible, à travers des activités pouvant exploiter ses points forts. Même s’il peut vivre en appartement, il a un grand besoin de se dépenser, de partir en balades. Il adore la randonnée, le cani-VTT, etc. En tout cas, si vous recherchez un chien qui reste tranquille et qui dort toute la journée sur le canapé, n’adoptez pas un Beagle.

Sinon, c’est un chien adorable, fidèle, intelligent, très éveillé et joueur surtout lorsqu’il est chiot. Il est très affectueux envers sa famille adoptive et adore jouer avec les enfants. En revanche, c’est un piètre chien de garde. Il sait aboyer, et parfois il en fait même un peu trop. Mais son aspect n’est pas vraiment intimidant, surtout avec ses « beaux yeux ». Il est aussi un peu têtu et difficile à éduquer. Il faudra s’y prendre dès son plus jeune âge.