American Staffordshire Terrier

Dans le monde entier, les « Staffs » figurent parmi les races de chien les plus redoutées par les humains. Bien sûr, cette première phrase ne fait qu’enfoncer le clou, car il faut le dire, ces chiens restent comme tous les autres, ils sont les meilleurs amis de l’homme. Il se trouve même que, sous leur « tronche » pas vraiment rassurante, se trouve un animal qui aime trop les humains. Le mieux reste de dépasser les préjugés et essayer de mieux connaître cette « petite bête » avec le cœur sur les pattes.

Un American Staffordshire Terrier mordillant un baton.

Origines

L’American Staffordshire Terrier est une race qui est apparue dans les colonies anglaises d’Amérique du Nord et du Canada. Beaucoup croient que cette race est née en Grande-Bretagne comme une bonne partie des Terriers. En regardant sa tête, on s’aperçoit qu’il ressemble à d’autres races, ce qui est normal, car il descend du Bull-and-Terrier et du Blue Paul Terrier. À savoir que cette dernière race s’est déjà éteinte.

Vers les années 1930, il y avait deux types d’élevages qui « manipulaient » cette race afin d’atteindre des objectifs différents. Ainsi, le premier courant d’élevage cherchait à obtenir un chien capable de répondre à des caractéristiques précises (un standard), tout en ayant un tempérament à la fois fort et équilibré. Ces éleveurs sont parvenus à leur fin, et ont ainsi obtenu l’American Staffordshire Terrier.

L’autre courant d’élevage dressait des chiens de combat. Les éleveurs sont également parvenus à atteindre leur objectif, et se sont retrouvés avec l’American Pit Bull Terrier, plus grand, plus agressif, plus puissant en termes de prise maxillaire. Ce cousin de l’Amstaff est celui qui a la plus mauvaise réputation. Cette race est même interdite dans certains pays. Mais même présenté ainsi, l’American Pit Bull Terrier peut être domestiqué sans problème à condition de savoir bien s’y prendre.

Un American Staffordshire Terrier mordillant un baton.

Origines

L’American Staffordshire Terrier est une race qui est apparue dans les colonies anglaises d’Amérique du Nord et du Canada. Beaucoup croient que cette race est née en Grande-Bretagne comme une bonne partie des Terriers. En regardant sa tête, on s’aperçoit qu’il ressemble à d’autres races, ce qui est normal, car il descend du Bull-and-Terrier et du Blue Paul Terrier. À savoir que cette dernière race s’est déjà éteinte.

Vers les années 1930, il y avait deux types d’élevages qui « manipulaient » cette race afin d’atteindre des objectifs différents. Ainsi, le premier courant d’élevage cherchait à obtenir un chien capable de répondre à des caractéristiques précises (un standard), tout en ayant un tempérament à la fois fort et équilibré. Ces éleveurs sont parvenus à leur fin, et ont ainsi obtenu l’American Staffordshire Terrier.

L’autre courant d’élevage dressait des chiens de combat. Les éleveurs sont également parvenus à atteindre leur objectif, et se sont retrouvés avec l’American Pit Bull Terrier, plus grand, plus agressif, plus puissant en termes de prise maxillaire. Ce cousin de l’Amstaff est celui qui a la plus mauvaise réputation. Cette race est même interdite dans certains pays. Mais même présenté ainsi, l’American Pit Bull Terrier peut être domestiqué sans problème à condition de savoir bien s’y prendre.

Caractéristiques

L’American Staffordshire Terrier, même s’il n’a pas été formé au combat extrême comme son cousin, n’en demeure pas moins impressionnant avec son corps musclé. Voici quelques points concernant ses principales caractéristiques.

  • Aspect général

L’Amstaff figure parmi les races de chiens particulièrement impressionnants. Il est bien musclé avec une allure ramassée. Il donne immédiatement l’impression d’une grande force par rapport à sa taille. Son air de brute contraste avec son air gracieux et sa souplesse. Il a un crâne particulièrement large, tout comme sa « gueule ». Ses oreilles sont hautes avec les pointes repliées (si non amputées). Il a de solides mâchoires, ce qui lui permet d’avoir de très bonnes prises. Son museau a un aspect carré, tout comme son tronc.

  • Plus impressionnant que le Pitbull

Il est vrai que le Pitbull est plus grand que l’Amstaff en taille, mais la différence reste assez minime. En effet, le premier mesure 45 à 53 cm (43 à 50 cm chez les femelles), tandis que le second mesure 46 à 48 cm (43 à 46 cm chez les femelles). Si le Pitbull est plus grand sur le papier, il se trouve que l’Amstaff est plus impressionnant, car il est plus massif. En effet, il pèse entre 28 et 40 kg, tandis que le Pitbull pèse entre 15,5 et 27,2 kg.

  • Poil et couleur

Ce chien a le poil court. Au niveau des couleurs, il existe de nombreuses variétés, mais il y a certaines limites imposées par le « standard ». Ainsi, une robe toute blanche ou qui présente une grande partie (80%) de blanc n’est pas recommandée. Les couleurs noir feu ou couleur foie sont même interdites, tandis que le bleu est « toléré ».

  • Ses yeux

L’Amstaff a des yeux bien foncés et ronds, qui sont bien écartés sur sa grosse tête.

  • Sa queue

Il a une courte queue. Celle-ci n’est pas enroulée et est souvent portée à l’horizontale, mais non au-dessus du dos.

Tempérament

Contrairement aux idées reçues et surtout en opposition à son cousin le fameux Pitbull, l’American Staffordshire Terrier est un animal calme, réservé et propre qui saura s’adapter sans problème à une vie en intérieur. C’est également un animal docile et intelligent qui est assez réceptif aux ordres, doux, patient et affectueux. C’est un chien débordant d’amour. Il suffit de bien l’éduquer dès sa jeunesse, avec fermeté, mais sans brutalité.

Toutefois, il est recommandé de faire appel à un professionnel si l’on veut bien l’éduquer, car il faudra de la patience et une fermeté bien dosée pour canaliser toute sa fougue et son énergie débordante.

Caractéristiques

L’American Staffordshire Terrier, même s’il n’a pas été formé au combat extrême comme son cousin, n’en demeure pas moins impressionnant avec son corps musclé. Voici quelques points concernant ses principales caractéristiques.

  • Aspect général

L’Amstaff figure parmi les races de chiens particulièrement impressionnants. Il est bien musclé avec une allure ramassée. Il donne immédiatement l’impression d’une grande force par rapport à sa taille. Son air de brute contraste avec son air gracieux et sa souplesse. Il a un crâne particulièrement large, tout comme sa « gueule ». Ses oreilles sont hautes avec les pointes repliées (si non amputées). Il a de solides mâchoires, ce qui lui permet d’avoir de très bonnes prises. Son museau a un aspect carré, tout comme son tronc.

  • Plus impressionnant que le Pitbull

Il est vrai que le Pitbull est plus grand que l’Amstaff en taille, mais la différence reste assez minime. En effet, le premier mesure 45 à 53 cm (43 à 50 cm chez les femelles), tandis que le second mesure 46 à 48 cm (43 à 46 cm chez les femelles). Si le Pitbull est plus grand sur le papier, il se trouve que l’Amstaff est plus impressionnant, car il est plus massif. En effet, il pèse entre 28 et 40 kg, tandis que le Pitbull pèse entre 15,5 et 27,2 kg.

  • Poil et couleur

Ce chien a le poil court. Au niveau des couleurs, il existe de nombreuses variétés, mais il y a certaines limites imposées par le « standard ». Ainsi, une robe toute blanche ou qui présente une grande partie (80%) de blanc n’est pas recommandée. Les couleurs noir feu ou couleur foie sont même interdites, tandis que le bleu est « toléré ».

  • Ses yeux

L’Amstaff a des yeux bien foncés et ronds, qui sont bien écartés sur sa grosse tête.

  • Sa queue

Il a une courte queue. Celle-ci n’est pas enroulée et est souvent portée à l’horizontale, mais non au-dessus du dos.

Tempérament

Contrairement aux idées reçues et surtout en opposition à son cousin le fameux Pitbull, l’American Staffordshire Terrier est un animal calme, réservé et propre qui saura s’adapter sans problème à une vie en intérieur. C’est également un animal docile et intelligent qui est assez réceptif aux ordres, doux, patient et affectueux. C’est un chien débordant d’amour. Il suffit de bien l’éduquer dès sa jeunesse, avec fermeté, mais sans brutalité.

Toutefois, il est recommandé de faire appel à un professionnel si l’on veut bien l’éduquer, car il faudra de la patience et une fermeté bien dosée pour canaliser toute sa fougue et son énergie débordante.

Alimentation

On pourrait croire que l’alimentation d’un American Staffordshire Terrier doit être conséquente. Et pourtant, il est recommandé de ne pas trop le gaver. En effet, et tout comme nous les humains, il doit surtout avoir une alimentation bien équilibrée. La quantité idéale est d’environ 300 grammes de nourriture par jour, mais il lui faut tout de même de la nourriture de bonne qualité. Par exemple, il a de grands besoins en protéines. Il raffole surtout des croquettes haut de gamme, et de viande rouge (avec modération).

Dans tous les cas, le mieux sera toujours de demander à un vétérinaire ou un éducateur canin. Ces professionnels sauront vous conseiller sur l’alimentation de votre Amstaff.

Entretien et hygiène

L’American Staffordshire Terrier est un chien relativement facile à entretenir. C’est un animal à poil ras et court, donc il est facile à toiletter. Il suffit également de le brosser une fois par semaine, ce qui est toutefois nécessaire pour éliminer le poil mort. Dans le cas échéant, il risque d’en mettre partout où il passe, et ce sera d’autant plus gênant s’il vit en intérieur.

Là où son entretien se complique, c’est qu’il s’agit d’un chien qui a un grand besoin d’activité pour se dépenser. Certaines familles décident d’inscrire leur chien dans un sport canin, là où il pourra se défouler librement. Même si son maître est un sportif, il ne pourra pas vraiment emmener son chien pour courir, car ce dernier risque d’effrayer les gens.

C’est pourquoi ce chien s’épanouira beaucoup plus en milieu rural, là où son maître pourra le promener quotidiennement dans de vastes espaces, afin d’entretenir son corps d’athlète.