Akita Inu

On se souvient tous sûrement de ce film culte, tiré d’une histoire vraie qui parle de l’amour indéfectible d’un chien pour son maître. Dans le film, le chien de race Akita inu qui s’appelait « Hachi » avait une relation fusionnelle avec son maître. Hachi accompagnait son maître jusqu’à son lieu de travail tous les jours, et attendait qu’il ait fini sa journée pour rentrer ensemble. Mais même après la mort de son maître, Hachi l’attendait tous les jours au même endroit pendant 9 ans, en espérant qu’il reviendrait un jour.

C’est à travers ce film que beaucoup ont pu connaître le caractère de l’Akita inu. Si vous voulez connaître un peu plus la race Akita, cette fiche d’identité pourrait vous aider.

Un Akita Inu sur un canapé.

Origines

L’Akita Inu est une race de chien apparue dans une région japonaise, nommée Akita. Au début, les canins japonais étaient soit de petite taille, soit de taille moyenne, alors que la race Akita Inu que l’on connait actuellement est de grande taille. Cela s’explique comme suit :

Au 17ème siècle, les chiens appelés « Akita Matagis » étaient utilisés comme chiens de combat. Par la suite, des croisements de la race avec d’autres races ont été réalisés. Il s’agit notamment du Tosa et du Mastiff, ce qui a permis d’augmenter la taille de la race. Mais hélas, les traits distinctifs propres aux chiens de type Spitz ont disparu suite à ces croisements.

Quand l’interdiction des combats de chiens a été instaurée en 1908, certains éleveurs ont quand même pu préserver la race, ils l’ont même améliorée. En 1931, l’Akita Inu a même été désigné « Monument Historique » du Japon, grâce à l’évolution de la race constatée sur 9 individus de la race.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les peaux de chiens ont fait office de matière première pour confectionner les tenues militaires. Ainsi, toutes les races de chiens ont été confisquées à leurs maîtres, à l’exception du Berger allemand. La race Akita a failli disparaître après la Guerre, mais heureusement, des éleveurs acharnés ont veillé à la continuité de la race. En plus, ces derniers ont réussi à stabiliser la souche pure de l’Akita que nous connaissons aujourd’hui. C’est ainsi que nous avons obtenu cette race de chien de type spitz et primitif.

Un Akita Inu sur un canapé.

Origines

L’Akita Inu est une race de chien apparue dans une région japonaise, nommée Akita. Au début, les canins japonais étaient soit de petite taille, soit de taille moyenne, alors que la race Akita Inu que l’on connait actuellement est de grande taille. Cela s’explique comme suit :

Au 17ème siècle, les chiens appelés « Akita Matagis » étaient utilisés comme chiens de combat. Par la suite, des croisements de la race avec d’autres races ont été réalisés. Il s’agit notamment du Tosa et du Mastiff, ce qui a permis d’augmenter la taille de la race. Mais hélas, les traits distinctifs propres aux chiens de type Spitz ont disparu suite à ces croisements.

Quand l’interdiction des combats de chiens a été instaurée en 1908, certains éleveurs ont quand même pu préserver la race, ils l’ont même améliorée. En 1931, l’Akita Inu a même été désigné « Monument Historique » du Japon, grâce à l’évolution de la race constatée sur 9 individus de la race.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les peaux de chiens ont fait office de matière première pour confectionner les tenues militaires. Ainsi, toutes les races de chiens ont été confisquées à leurs maîtres, à l’exception du Berger allemand. La race Akita a failli disparaître après la Guerre, mais heureusement, des éleveurs acharnés ont veillé à la continuité de la race. En plus, ces derniers ont réussi à stabiliser la souche pure de l’Akita que nous connaissons aujourd’hui. C’est ainsi que nous avons obtenu cette race de chien de type spitz et primitif.

Caractéristiques de l’Akita

Il s’agit d’un chien de grande taille et à constitution robuste. Il dégage une certaine noblesse et dignité. Un Akita mâle mesure entre 64 et 70 cm, et pèse entre 32 et 42 kg environ. Quant à la femelle, sa taille est comprise entre 58 et 64 cm, et son poids varie de 28 à 34 kg.

Sa tête est tout à fait proportionnelle à son corps et son front est large. Le museau a une base large et cela va en s’amenuisant, mais sa terminaison n’est pas pointue. Aussi, sa truffe est grosse et noire. Ses yeux de couleur brun foncé et modérément petits épousent une forme relativement triangulaire. Quant à ses oreilles, elles sont épaisses. Aussi, elles rappellent que l’Akita Inu est un chien de type Spitz. C’est-à-dire que ses petites oreilles sont triangulaires (ou spitz qui signifie pointu en allemand), elles sont dressées et penchées vers l’avant.

Son corps est bien musclé. Son dos droit donne à son corps un aspect majestueux. On remarque aussi que son dos est bien solide, et son ventre est relevé. Il faut préciser que les Akita femelles ont le corps plus long que les mâles. Sa queue est bien enroulée sur le dos en permanence, épaisse et portée haut.

Il est bien fourni en poil, surtout au niveau du garrot et à la croupe, ce qui le protège des intempéries. Le poil de couverture est droit et dur, alors que le sous-poil est tout moelleux et dense. Les couleurs possibles que l’on peut avoir avec sa robe sont sésame, bringé, blanc et rouge fauve.

Tempérament

Bien qu’il s’agisse d’un chien de type primitif, ne vous arrêtez pas à cet aspect de lui. Justement, c’est un chien réceptif, il retiendra vite et assez facilement ce que vous voulez lui apprendre. Il est calme, et ne trouve pas l’intérêt d’aboyer pour un rien. Fidèle à son maître et docile, il convient à toute la famille.

Par ailleurs, il est tout de même essentiel de lui faire comprendre la hiérarchie dans la famille dès que possible, car il a un tempérament dominant. Aussi, il n’est pas agressif, mais peut attaquer par surprise quand il en a par-dessus la tête des provocations des autres chiens. Par contre, il ne faut jamais laisser sans surveillance deux Akita mâles dans une même pièce. Ainsi, pensez à socialiser votre Akita dès son plus jeune âge pour éviter toute mésaventure avec ses congénères ou avec d’autres espèces.

Pour finir, c’est un chien indépendant, qui supporte la solitude. Il se méfie souvent des étrangers, ce qui vous fera un très bon chien de garde.

Caractéristiques de l’Akita

Il s’agit d’un chien de grande taille et à constitution robuste. Il dégage une certaine noblesse et dignité. Un Akita mâle mesure entre 64 et 70 cm, et pèse entre 32 et 42 kg environ. Quant à la femelle, sa taille est comprise entre 58 et 64 cm, et son poids varie de 28 à 34 kg.

Sa tête est tout à fait proportionnelle à son corps et son front est large. Le museau a une base large et cela va en s’amenuisant, mais sa terminaison n’est pas pointue. Aussi, sa truffe est grosse et noire. Ses yeux de couleur brun foncé et modérément petits épousent une forme relativement triangulaire. Quant à ses oreilles, elles sont épaisses. Aussi, elles rappellent que l’Akita Inu est un chien de type Spitz. C’est-à-dire que ses petites oreilles sont triangulaires (ou spitz qui signifie pointu en allemand), elles sont dressées et penchées vers l’avant.

Son corps est bien musclé. Son dos droit donne à son corps un aspect majestueux. On remarque aussi que son dos est bien solide, et son ventre est relevé. Il faut préciser que les Akita femelles ont le corps plus long que les mâles. Sa queue est bien enroulée sur le dos en permanence, épaisse et portée haut.

Il est bien fourni en poil, surtout au niveau du garrot et à la croupe, ce qui le protège des intempéries. Le poil de couverture est droit et dur, alors que le sous-poil est tout moelleux et dense. Les couleurs possibles que l’on peut avoir avec sa robe sont sésame, bringé, blanc et rouge fauve.

Tempérament

Bien qu’il s’agisse d’un chien de type primitif, ne vous arrêtez pas à cet aspect de lui. Justement, c’est un chien réceptif, il retiendra vite et assez facilement ce que vous voulez lui apprendre. Il est calme, et ne trouve pas l’intérêt d’aboyer pour un rien. Fidèle à son maître et docile, il convient à toute la famille.

Par ailleurs, il est tout de même essentiel de lui faire comprendre la hiérarchie dans la famille dès que possible, car il a un tempérament dominant. Aussi, il n’est pas agressif, mais peut attaquer par surprise quand il en a par-dessus la tête des provocations des autres chiens. Par contre, il ne faut jamais laisser sans surveillance deux Akita mâles dans une même pièce. Ainsi, pensez à socialiser votre Akita dès son plus jeune âge pour éviter toute mésaventure avec ses congénères ou avec d’autres espèces.

Pour finir, c’est un chien indépendant, qui supporte la solitude. Il se méfie souvent des étrangers, ce qui vous fera un très bon chien de garde.

Alimentation

L’Akita est un petit mangeur malgré son gros gabarit. Aussi, il est assez difficile de lui trouver un régime alimentaire qui lui convient. Il est souvent sujet à des réactions allergiques quand il est nourri avec des croquettes à base de céréales. Il faut néanmoins éviter de lui donner de la nourriture de la table pour compléter sa ration journalière, quand il refuse de finir sa gamelle.

Pour son alimentation, privilégiez les croquettes à base de viande, ou mieux encore, vous pouvez opter pour un repas traditionnel, comme de la viande crue. Et n’oubliez pas de lui proposer des féculents et des légumes frais de temps en temps.

Un Akita Inu consomme en moyenne 500 g de croquettes par jour. Toutefois, faites en sorte qu’il ne fasse pas d’activités physiques avant chaque repas pour éviter qu’il ne soit sujet à une torsion d’estomac.

Entretien et hygiène

Pour entretenir l’Akita Inu, il suffit de brosser son pelage une à deux fois par semaine. Cela permet de dépoussiérer sa belle robe, et d’enlever les poils morts. Durant les périodes de mue, un brossage quotidien est toutefois recommandé, étant donné qu’il perd considérablement ses poils pendant ces périodes-là. Ce procédé est tout à fait facile à réaliser parce qu’on peut enlever les poils morts seulement avec les mains quand ils sont en abondance.

L’Akita Inu est très propre. De nature majestueuse, on retrouve chez lui des habitudes qui relèvent des comportements d’un chat. Effectivement, il aime la propreté ; c’est pourquoi, pour faire ses besoins, il ne choisit jamais sans réfléchir l’endroit approprié où il pourrait les faire. Et enfin, il est quand même hygiénique de lui laver les yeux et les oreilles d’une façon régulière.